Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Le premier juré

3 Février 2009 , Rédigé par patricks Publié dans #CARRIERE DE MURIEL

Voici un article que j'avais publié sur Oldiblog début 2006.

Mi mars 1973, je découvre fou de joie que commence dès la fin Mars, chaque soir à 20h15, un nouveau feuilleton quotidien de 20 épisodes dont le premier rôle féminin est tenu par...Muriel Baptiste.
"Le Premier Juré", réalisé par Roger Burckhardt (qui a signé "les dernières volontés de Richard Lagrange") réunit Michel Le Royer ("Les Corsaires","Le chevalier de Maison Rouge"), Muriel, le regretté Jean Claudio (qui débuta enfant en 1938 dans "les disparus de Saint Agil", et fut la vedette en 1971 de la série "Madame êtes vous libre ?" avec Denise Fabre), Lise Lachenal, Aude Loring, La regrettée Olga Georges-Picot (née en 1944 et qui a choisi de nous quitter en 1997), Henri Jacques Huet (le frère de la speakerine Jacqueline Huet, qui fit carrière au cinéma, cf "Peur sur la ville" avec Belmondo), René Habib et Alain Quercy.
Muriel y joue le rôle de la journaliste Pierrette Vanier, amie du héros Patrick Leroy (Michel Le Royer) qui a été désigné comme juré au procès de Nicole Roman (Lise Lachenal), accusée d'avoir empoisonné son amant Giuseppe Bardini.
Intrigue policière et sentimentale, "Le Premier Juré" se regarde sans difficultés, mais c'est le genre de feuilleton que j'aurais oublié sans la présence de Muriel. (A la différence de "Ton amour et ma jeunesse" d'après Charles Exbrayat, avec Daniel Sarky, Danielle Volle et Georges Ser/ex Louis le hutin, qui lui est passionnant d'un bout à l'autre, et date aussi de 1973).
Muriel est curieusement habillée d'une espèce de bonnet dans "Le Premier Juré" qui n'ajoute rien à son charme.
L'histoire tourne autour de la culpabilité de l'accusée, de l'enquête parallèle menée par le tandem Michel Le Royer/Muriel jusqu'à l'épilogue où l'innocence de Nicole Roman est révélée.
Notre héros, qui devait épouser sa fiancée Michèle Florin (Olga Georges Picot), est fort contrarié de sa convocation comme juré. Très vite convaincu de l'innocence de Nicole, il se fait aider par un ami journaliste, Jean Louis (Alain Quercy, réalisateur de la série "le temps de vivre, le temps d'aimer" diffusée à la même époque sur la 2e chaîne avec Jean Claude Pascal, Pascale Roberts et Perrette Pradier) et Pierrette (Muriel) dont il tombera amoureux. Ils repartiront d'ailleurs bras dessus bras dessous dans la dernière scène. Le héros a rompu avec sa fiancée Michèle, mêlée à l'affaire, qui est en fait une histoire de gangsters: Luigi Bardini (Marcel Robert) et son frère Antonio (Henri Jacques Huet) sont les vrais coupables.
20 soirées trop vites passées mais qui firent de ce printemps 1973 un moment inoubliable pour moi. Nous sommes à l'époque dans l'après "rois maudits" et je guette la moindre apparition de mon actrice préférée.
A ma connaissance, "Le Premier Juré" n'a jamais été rediffusé.


Avec-Alain-Quercy-dans-le-premier-jure.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article