Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

La vie et la mort

14 Février 2009 , Rédigé par patricks Publié dans #DIVERS

En apprenant la mort de Muriel, son suicide, quelque chose en moi s'est cassé. J'étais quelqu'un qui foncièrement redoutait la mort, la maladie, jusqu'à être hypocondriaque. En 1997, un pépin de santé, à moi qui était athée, m'avait redonné la foi, une foi bien intéressée et qui n'a pas duré après la guérison. Je croyais en Dieu parce que j'en avais besoin.
La mort de Muriel est pour moi inacceptable. Elle va à l'encontre de tout espoir, et cette perte d'espérance a enendré l'acceptation de ma propre disparition.  J'ai appris cette nouvelle le dimanche 6 novembre 2005 alors que je venais de revoir Muriel en septembre 2005  dans "Les rois maudits" en vidéo et que je vivais depuis juillet 2005 une sorte de rechute de la maladie de 1997. Consulté fin août, mon médecin m'a donné un traitement jusqu'à fin novembre. Mon problème de santé ne s'améliorait pas et je me dirigeais vers des examens programmés fin novembre 2005.
Nous sommes en février 2009 et je n'ai toujours pas passé lesdits examens. Ma santé fait le yoyo mais je m'en fiche. Ce qui s'est cassé en moi avec l'annonce de la mort de Muriel, c'est l'instinct de conservation. Pourtant, à plusieurs reprise, j'ai senti la présence d'un petit ange qui veillait sur moi et me poussait à aller de l'avant..
"J'espère que du haut du ciel, elle vous protégera pour tant d'amour" m'avait écrit le comédien André Falcon. Elle le fait.

17 la princesse du rail

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article