Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

LE MYSTERE MURIEL BAPTISTE EST TERMINE

18 Juillet 2009 , Rédigé par patricks Publié dans #LA VIE DE MURIEL

Grâce l'un des derniers témoins ayant vu Muriel, nous savons aujourd'hui pratiquement tout de sa fin.
Muriel à la fin de sa vie a sombré dans l'alcool et ne sortait plus de chez elle. Restée fort aimable avec les voisins qui la croisaient à la boîte aux lettres et savaient qu'il s'agissait bien de LA MURIEL BAPTISTE ACTRICE DES ROIS MAUDITS, elle vivait son dernier compagnon, dont bien évidemment je ne révelerai pas l'identité, actuellement hospitalisé, et qui a refait sa vie.
Muriel fut enterrée à l'église, et il y eu trois personnes à son enterrement à Pantin (dont son compagnon et le témoin auquel j'ai parlé).
La discrétion sembla complète sur son suicide puisque même le témoin rencontré ne connaissait pas les causes du décès.
L'alcoolisme n'est pas un soi une surprise car de précédents témoins du monde du spectacle avait évoqué l'instabilité de Muriel, et Henri Spade mentionné qu'elle se droguait.
D'autre part, Muriel aura eu un destin assez proche de celui de son frère Jérome, toxicomane décédé du sida en 1991.

Plusieurs personnes ont mentionné que dans les années 80, Muriel avait pris beaucoup de poids, le témoin rencontré n'infirme ni ne confirme la chose pour 1995, ne s'en souvenant pas.

 

MURIEL 1974 PHOTO RECADREE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Magalia 20/03/2015 19:20

Merci de ce témoignage Dominique!
Je vais souvent sur le blog mais je ne l'avais pas lu!
C'est si précieux d'avoir des témoignages! Pourquoi une fin si douloureuse pour elle?

dominique bamatter 17/11/2010 18:14



En 1966, en tant que jeune assistant réalisateur, j'ai travaillé sur la série “Quelle famille“(mon premier emploi!).L'équipe de tournage était en elle-même une vraie famille et j'en garde un
souvenir inoubliable et attendri.Au sein de cette famille de cinema, passagère et intemporelle, évoluait une princesse, une vraie: Muriel.Tout le monde l'adorait. Elle était disponible,
courageuse, talentueuse et sa bonne humeur naturelle, sa beauté, son charme, transformaient les journées de tournage en autant d'instants de bonheur.Sa disparition quelques années plus tard et
dont je n'ai pas eu connaissance, n'étant plus dans le domaine du cinema, me laisse un goût amer...Un destin infiniment cruel et immérité.A tous ceux qui l'ont connue et aimée,à tous ceux qui ont
souffert et souffrent aujourd'hui encore de son absence, j'adresse mes pensées très amicales et très affectueuses.


Dominique.