Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 13 mai 1973

4 Avril 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Les dimanches se sont-ils améliorés ? Eh bien, la réponse est non. Si j'avais eu la 3, j'aurais regardé "Des morts dans une ville fantôme", le 12e épisode de "Cannon" à 19h20. Et c'est tout.

 

C'est le genre de dimanche où l'on aime bien être invité dans la famille, on est sûr de ne rien rater. Je ne dirai pas la même chose au printemps 1975 quand les séjours à Salon de Provence me feront rater, sur FR3, le dominical "Hawaii police d'état".

 

"Les Monroe" ne sont plus programmés, le stock d'épisodes est épuisé. A la place on a "Tarzan et les sirènes" avec Johnny Weissmuller. Le film du soir, "Le crépuscule des aigles", avec George Peppard, finit à... 23h25.

 

Et "Histoire vraie", de Santelli, avec Marie-Christine Barrault, dont je viens de vous parler le samedi 5 mai sur la Une, est rediffusé ce dimanche là sur la 3.

 

Ce n'est pourtant pas l'été. A l'époque, les programmes d'été ont la réputation d'être assez épouvantables. On diffuse tout ce qui est impassable le reste de l'année. 1973 ne fera pas mentir la tradition avec le nanar "Karatékas and Co", série sentant l'improvisation avec Jean Marais, et "La duchesse d'Avila", réalisée en 1968 et dont aucune chaîne ne voulait.

 

Jean Richard est toujours entre la vie et la mort. Il s'en sortira mieux que Chantal Nobel en 1985 ceci dit.

 

Il y a le ciné club, mais à l'heure où cela se termine (23h50), qui le regarde ?

 

Bref, ce sont les vaches maigres. Je continue d'écouter mon disque "Tri Martolod" d'Alan Stivell et je lis et relis "Les Rois maudits".

 

Quant à Muriel, c'est l'Arlésienne.

 

9721_1244034546847_1408878678_703559_3074913_n.jpg

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article