Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 17 décembre 1972

12 Décembre 2011 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Première nuit dans mon nouvel appartement. Le dimanche, un seul feuilleton à la télévision, "Les Monroe", avec l'épisode "L'ami des animaux".

 

Le film du dimanche soir, "Les Vitelloni", de Fellini, ne me disait rien. Sur la deuxième chaîne, un western "Le secret du grand canyon" de 1960. Cela ne m'intéressait pas davantage.

 

Il ne restait que quelques jours avant le retour de Muriel.

 

Il faisait froid en ce mois de décembre. Il suffisait de souffler pour que de la buée se forme. Les jours passaient trop lentement dans l'attente du 21 décembre.

 

Ce que je ne savais pas, c'est si Muriel en Marguerite de Bourgogne me plairait autant que la princesse Annunciata. Car en infirmière blonde, Muriel m'avait moins convaincu. Je n'avais d'ailleurs pas fait de cahier avec les photos de Muriel dans "Les dernières volontés de Richard Lagrange".

 

Il est vrai que Muriel en blonde désarçonne par rapport à la petite gitane de "La princesse du rail". J'ignorais à l'époque pour tourner la série d'Henri Spade, elle portait une perruque brune. Qui lui sauva la vie le jour où elle fit une chute de cheval pendant le tournage. Muriel n'était ni brune ni blonde mais chatain.

 

Mais au fond de moi, y-avait-il encore un doute ? Sincèrement non. Je portais une chevalière que mes parents m'avaient offert à Montligeon (près de Mortagne sur Perche en Normandie) et il était gravé "M" pour Muriel à l'intérieur.

 

annunciata episode17

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article