Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 31 décembre 1972

25 Décembre 2011 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

La troisième chaîne est inaugurée à 19h00, mais il me faudra attendre le début 1974 pour pouvoir la capter.

 

Ce dimanche-là, je n'ai rien regardé de la journée, je me souviens seulement du "Top à 1973" des Carpentier, de 22h30 à minuit, sur la deux, et encore, d'une seule séquence, les voeux de Koba et François Fonsalette, soit Marthe Keller et Louis Velle, héros de "La demoiselle d'Avignon", grand succès de l'année.

 

A minuit, je me retrouve seul devant la télé pour regarder distraitement "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages", de Michel Audiard, avec Marlène Jobert et Bernard Blier.

 

Je n'ai revu ce film qu'une fois, en 2009 (ou 2010 ?) et me sont revenus en mémoire deux scènes : celle où Bernard Blier sort de sa voiture qui vient d'exploser et chante "et ron petit patapon" qui m'avait faire rire la première fois, et une autre où Marlène Jobert, comme si elle "sortait" du film, s'adresse au spectateur et lui propose de la regarder prendre sa douche au lieu de continuer à voir le film.

 

Et encore, si je me souviens de cette dernière scène, c'est à cause d'une discussion avec des copains au CES. Je disais que ce film était d'une nullité immense. Eux disaient que je n'avais "rien compris" et que l'intérêt du film était la fameuse scène de la douche.

 

Ce dont je me souviens, c'est que les images du film défilaient devant moi dans la plus grande indifférence. Je ne pensais qu'à Muriel.

 

Je n'étais plus dans l'attente de "La reine étranglée" comme quelques jours plus tôt. Je ne voyais pas de programmes avec Muriel annoncés dans Télé Poche la semaine suivante. J'étais déjà en manque d'elle. La semaine qui venait allait me ravir car un magazine, édité par Tallandier, allait mettre "Le roi de fer" Georges Marchal et sa couronne en couverture, et dedans il y a une immense photo, format A4, de Muriel, en fait une capture prise dans le film.

 

Dans ce Télé Succés N°1, il y aurait aussi une fiche de chaque personnage des rois maudits à collectionner. Avec Muriel-Marguerite. Et enfin, une photo de Chateau Gaillard en ruines, en 1972.

 

Muriel serait aussi dans "Historia" en couverture, mais en janvier 1973, je ne le vis hélas pas à la devanture des buralistes. Je l'ai acheté par correspondance plus tard.

 

Mes camarades de collège ne pouvaient me comprendre : que m'importaient les fesses de Marlène Jobert alors que j'aimais la plus belle femme du monde.

 

Dans les années qui suivirent, il y eut de plus beaux films pour la Saint Sylvestre, comme "Casino Royale" la parodie de Bond avec David Niven et Deborah Kerr, le 31 décembre 1974, et pour le Noël de la même année "Les aventuriers" de Robert Enrico avec Ventura et Delon à... Fort Boyard. Mais il n'y avait plus Muriel.

 

Bonjour 1973, l'année commençait avec Télé Succès qui pubiait "Le roi de fer" et me maintenait dans l'ambiance Rois maudits.

 

Mais étais-je en 1973 ou en 1314 ? Je ne saurais le dire au juste.

 

Muriel nue 01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article