Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 9 Août 1964

9 Mai 2013 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL POSTHUME IMAGINAIRE

A noter : il n'y a rien d'imaginaire dans ce qui suit, cela m'a été raconté par feu Henri Spade lors d'un entretien téléphonique en janvier 2006. Les faits sont simplement vus du côté de Muriel.

 

 

Renée m'a présenté Henri Spade. Bien de sa personne, 43 ans, costume coupé sur mesures. Il est l'un des "pionniers" de la télévision. Il a travaillé avec Jean Nohain et parle souvent de son émission "La joie de vivre".

 

J'ai assez vite remarqué qu'il aime les anecdotes, dont celle du décor qui s'est écroulé lors d'une émission en direct et que lui et quelques comédiens ont soutenu en le cachant aux téléspectateurs.

 

Il raconte donc qu'en pleine guerre mondiale, il a été amené à traverser la France et en voyant les décors de l'Auvergne s'est dit qu'il n'était pas possible que les américains aient fait tant de films sur la conquête du chemin de fer et pas les français.

 

Spade est un moulin à paroles qu'il est difficile d'interrompre, Renée ne s'y risque pas. Le projet de "La Princesse du rail" lui tient à coeur depuis plus de vingt ans.

 

Il s'est librement inspiré d'un roman d'Henri Vincenot, un ami à lui, "Les chevaliers du chaudron".

 

J'avoue que je n'ai pas tout retenu, tant il a raconté de choses sur son projet et sur sa carrière. Nous étions dans le petit salon de Renée, autour d'une tasse de thé. Renée pense que je pourrais être l'héroïne qu'il cherche. Je suis moins sûre qu'elle de correspondre au personnage. Il faut savoir monter à cheval, je ne sais pas. Il faut être très brune, je suis châtain clair.

 

Je ne sais pas si je ferai ou non son feuilleton, mais d'emblée, je le trouve trop autoritaire, trop directif, ce qui ne correspond pas à mon caractère. Spade prévoit de tourner un maximum de scènes en extérieurs, les décors naturels de l'Auvergne s'y prêtant. Quelques scènes seront faites en studio selon le procédé qui permet de jouer devant une image représentant le décor.

 

Il n'a pas encore fait sa distribution. Son ami Vincenot et une certaine Juliette Saint-Giniez sont en train de réécrire toute l'histoire. Aux débuts du chemin de fer au XIXe siècle, il veut juxtaposer une grande tragédie d'amour.

 

Une fois Spade parti, j'ai parlé avec Renée. Il n'a pas une haute opinion de moi. Il pense que je suis superficielle, que je passe des bras d'un garçon à l'autre, que cela défile chez Renée. Qui donc a pu lui raconter cela ? Voilà donc l'image que je reflète ? Qui a pu parler ? Michèle ? Jeff ? Jacques ? Karin ? Paul ? Quelque comédien ou comédienne jalouse ? Un idiot que j'ai éconduit et dont je ne me souviens même pas ?

 

Avant même de commencer vraiment ma carrière, je n'ai pas que des amis dans ce métier.

 

 

HENRI-SPADE.jpg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article