Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 9 Décembre 1973

23 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

En raison des grèves, les émissions de variétés ("Dimanche Salvador", "Le sport en fête") étaient perturbées et la plupart du temps annulées.

A 14h30 sur la 2, un film de 1952, "Les frères Barberousse" avec Maureen O'Hara est lui aussi déprogrammé, laissant l'écran vide.

Je n'ai pas pu voir le film du dimanche soir, "La Rolls-Royce jaune" avec Ingrid Bergman qui se terminait à ... 22h50.

Sur la 2, un documentaire sur le tournage du film de et avec Pierre Richard, "Je sais rien mais je dirai tout, à 20h35 sur la 2, nous fait voir l'envers du décor. Pierre Richard était alors très populaire ("Les malheurs d'Alfred" et "Le grand blond avec une chaussure noire" datent de 1972).

J'ai lu hier soir "Les contes de ma mère le rail", ouvrage que l'on m'a offert en... 1967, et cela n'a rien, mais alors rien à voir avec "La princesse du rail". Ce sont de courts récits dont beaucoup se situent durant la seconde guerre mondiale.

Dans les films de Muriel tirés de livres, on passe à côté de certaines nuances : par exemple dans "Les rois maudits : la reine étranglée", on ne nous présente pas, comme dans le film de Barma que joue Muriel, Marguerite de Bourgogne en victime.

Maurice Druon écrit : "Pas un moment, Marguerite n'avait consenti à se reconnaître responsable de son malheur; pas un moment, elle n'avait admis que, lorsqu'on est petite fille de Saint-Louis, fille du Duc de Bourgogne et future reine de France, se faire la maîtresse d'un écuyer constituait un jeu périlleux, répréhensible, qui pouvait coûter l'honneur et la liberté. Elle s'était faite justice d'avoir été mariée à un homme qu'elle n'aimait point. Elle ne se reprochait pas d'avoir joué; elle haïssait ses adversaires; et c'était uniquement contre eux qu'elle tournait ses inutiles colères, contre sa belle-soeur d'Angleterre qui l'avait dénoncée, contre sa famille de Bourgogne qui ne l'avait point défendue, contre le royaume et ses lois, contre l'Eglise et ses commandements. Et quand elle rêvait de liberté, elle rêvait aussitôt de vengeance".

 

Photo-inedite-Muriel-Le-roi-de-fer.jpg


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article