Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 9 Septembre 1973

1 Mai 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

La Une diffuse le premier épisode de la saison 2 de la série western "Le Ranch L"("Le Prétendant jaloux") avec la belle Elizabeth Baur. Le beau gosse vedette de cette série, James Stacy, va être victime d'un terrible accident de moto  le 27 septembre 1973, pendant la diffusion française. Sa copine passagère meurt et il devient infirme, amputé d'une jambe et d'un bras. Aux USA, la mode du western est passée, et la série annulée après deux saisons (1968-69 et 1969-70). Pour eux, "Le Ranch L" c'est de l'histoire ancienne.

L'ORTF française mettait en effet des années à nous diffuser ce qui avait été un succès des lustres auparavant outre-Atlantique, ainsi Ron Ely-Tarzan de 1966 arrive en 1971, David Vincent/Les envahisseurs débarque en  septembre 1969 alors que les deux saisons 1967 et 1967-68 sont déjà oubliées dans leur pays, et Steve Mc Garrett-Hawaii police d'état arrive aussi après la bataille le 15 juillet 1973 (la série a commencé en 1968).

Sports été reçoit les frères Jacques, Adriano Celentano, l'allemande Mary Roos alors très populaire en France et l'infortuné fils de Serge Reggiani, Stephan Reggiani qui se suicidera à 35 ans en 1980. En soirée, un hommage à John Ford qui vient de mourir.

Sur la 2, toujours des vieux films irregardables déjà en 1973 l'après-midi, et des soirées ennuyeuses. Qui pourrait tenir cinq minutes l'après-midi devant "Alerte aux indes" de Zoltan Korda, avec Sabu, film de 1938 ? Et le soir la série documentaire "Le cinéma à..." se déroule à Sète.

C'est le 1er mai 2014, et quasi personne dans le défilé ce matin. En 1973, le 1er mai était férié même à la télévision qui ne commençait à diffuser des programmes qu'à 19h. Les traditions se perdent.

Le printemps 1973 restera le plus beau printemps. On voyait Muriel partout, elle avait plein de projets. Il y eu de beaux printemps ensuite, le souvenir qui me revient en mémoire est que certains chanteurs revenaient de façon mécanique avec le printemps, avec des "tubes de printemps", celui qui m'a le plus marqué est l'italien Umberto Tozzi qui avec la ponctualité d'un métronome arrivait en avril ou mai chaque année avec un nouvel album et un tube imparable (1979 "Gloria" de l'album N°3 "Gloria", 1980 "Stella stai" de l'album N°4 "Tozzi", 1981 "Per Angela" de l'album N°5 "Notte rosa"). En France, Philippe Lavil, François Valéry, Alain Chamfort, Hervé Vilard revenaient avec le soleil.

vlcsnap-2013-07-04-22h12m46s242.png




Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article