Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Du roman au feuilleton : La princesse du rail (1ere partie)

10 Août 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #DES LIVRES AUX FILMS

LA-PIE-SAOULE.jpgLES-CHEVALIERS-DU-CHAUDRON.jpgLa princesse du rail 02

 

"La Princesse du rail", tel que le feuilleton nous la présente, existe en roman écrit à trois mains, publié chez Denoël en 1967, rédigé par Henri Vincenot, Juliette Saint-Giniez et Henri Spade. Davantage qu'un roman, la lecture évoque un script de film. Peu de descriptions romanesques, un ouvrage qui ressemble aux livres pour enfants de la collection "Rouge et Or/ORTF", un livre qui semble résumer plutôt que raconter les 26 épisodes du feuilleton.

Je me suis commandé deux autres ouvrages d'Henri Vincenot - il joue son propre rôle dans le 26e et dernier épisode de la série - "La pie saoûle" et "Les chevaliers du chaudron" et dès que je les reçois, je les lis et les commente pour le blog. 

Dans "La pie saoûle", Lazare Denisot, forgeron, abandonne son village et sa fiancée Céline pour participer à la construction du chemin de fer Dijon-Marseille, ce qui évidemment rappelle le début de la série lorsqu'Antoine Delorme quitte Marie pour aller au chantier.

Dans "Les chevaliers du chaudron", le même Lazare Denisot, devenu mécanicien, affronte deux cavaliers, le demi-solde colonel Joubert et son comparse cosaque, qui s'opposent au chemin de fer. Une tragique histoire d'amour traverse le récit. Ce qui évoque bien sûr la série avec l'affrontement entre le colonel Vidal et son cosaque Tiarko, la tragique romance étant le suicide d'Annunciata.

Toutefois, l'histoire du colonel de la série est authentique, puisqu'inspirée de celle du colonel Noisot, qui se ruina en voulant empêcher l'évolution du chemin de fer. Vincenot aurait écrit ses deux livres en retrouvant des papiers de ses ancêtres, avec une nuance, les histoires de Vincenot se déroulent en Bourgogne, et non en Auvergne comme dans la série. Je reviendrai sur ce sujet dès que j'aurais lu les deux romans en question.

 

vlcsnap-2011-10-28-17h26m04s164la princesse du rail 02 02

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacques MICHEL 10/08/2014 23:54


Même après le succès du feuilleton "La Princesse du rail", on ne pouvait pas dire qu'Henri Vincenot était véritablement connu du grand public. Tout va changer, lorsque Bernard Pivot, (bourguignon
d'origine comme Vincenot), l'invita à son émission "Apostrophes" à l'occasion de la sortie de son roman "La Billebaude". C'est Pivot qui contribua à le faire apprécier du grand public.