Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 14 septembre 1972

14 Septembre 2011 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Il faut s'habituer à ce que le jeudi ne soit plus jour de congé. Pour les gens de ma génération qui ont débuté l'école primaire l'année 1966/1967, cela fait bizarre.

 

A 12h30, il est absurde de maintenir un feuilleton ("Malican père et fils") car sortant du collège à midi et reprenant les cours à 14h00, on a juste le temps de manger. L'après-midi du vendredi, nous sommes libres à 15h, ce qui permet de voir la série après "Aujourd'hui Madame". Par contre, le jeudi, nous terminons à 17h.

 

Je parle de ma passion à Francis. Cela deviendra notre sujet de conversation préféré. Mais le jour où j'en parle à Henri, un autre copain de classe, il trouve cela dangereux. Il a deviné que cette passion serait un obstacle plus tard avec les femmes.

 

La 2 commence les feuilletons de 15h10 avec "Les Saintes Chéries" avec Micheline  Presle et Daniel Gélin. J'ai vu les saisons 2 (1968) et 3 (1970) mais là nous repartons depuis le pilote de la saison 1 datant d'octobre 1965.

 

Le soir, le choix est à faire entre la rediffusion de "Vipère au poing" (que je verrai lors d'une troisième diffusion) et "Aventures australes" qui n'a pas terminé son périple ennuyeux. C'est le choix familial, en l'occurence le 12e épisode, "La fugitive". Fausse série américaine (c'est en fait une production anglaise de Ralph Smart), elle est sans saveur et sera vite oubliée à juste titre.

 

Voilà, la rentrée est scolaire est faite, mais les bonnes surprises télévisuelles avec Muriel Baptiste vont cette année scolaire là se multiplier.

 

Muriel télé 7 jours 72

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article