Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 23 novembre 1972

23 Novembre 2011 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Le jeudi 23 novembre 1972, étant au collège l'après midi, je ratais le deuxième épisode de "Match contre la vie": "Cette ville est à vendre".

 

La 2e chaîne allait proposer en tout 32 épisodes (Ne rediffusant pas, curieusement, "Le dernier safari" avec Lesley Ann Warren programmé en 1969). Elle rediffusa donc 12 des 13 vus en 1969, et enchaîna avec 20 épisodes inédits, les deux derniers, ne me demandez pas pourquoi, étant programmés le samedi en deuxième partie de soirée en juin 1973. Mais de Novembre 1972 à février 1973, elle programma  30 épisodes, le premier étant "Une petite injustice", et le dernier en février "L'assassin" qui pourtant proposait une sorte de conclusion.

 

La diffusion était dans le désordre. Dans "Les bolides", en janvier 1973, on voit le coureur Pete qui se tue dans le troisième épisode, "Records du monde". Aux Etats Unis, le premier épisode "Vivez dangeureusement", était un "pilote" qui fut programmé dans le cadre de l'anthologie "The Kraft suspense theatre". Il donna lieu à trois saisons et 86 épisodes, le dernier étant une histoire d'échange d'espion inédite en France. Il n'y eut pas d'épisode final à la série montrant la mort du héros, qui est rappelons-le condamné à brève échéance par une grave maladie.

 

La télévision ne proposait rien de bon le soir de ce jeudi, une dramatique sur la Une, "La canne" avec Grégoire Aslan, et un partenaire de Muriel, Philippe Mareuil, qui jouait avec elle dans "Plainte contre X".

 

Triste programme sur la 2 avec "Acutel 2", émission politique, et à 21h30 "Entrez sans frapper", le jeu des frères Rouland..

 

Je continuai de guetter dans les prévisions programmes le retour annoncé de Muriel dans "La double vie de Mademoiselle de La Faille" et "Les roios maudits".

 

Annunciata 22 février 1967

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article