Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 27 Septembre 1973

28 Juin 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

En raison de la conférence de presse de Pompidou à son retour de Pékin, sur la Une et la 2 à 15h30, pas d'épisode des "Envahisseurs". L'ORTF avait prévu de diffuser "La mutation". Première émission le soir sur la 2 des variétés de Jacques Martin "Taratata", présenté par Evelyne Pagès et lui même. L'invité vedette est Enrico Macias, Martin reçoit aussi Anne-Marie David, Pierre Vassiliu, Yves Duteil. Mes parents mettent le véto pour que je regarde le début du feuilleton "La Mer est grande" dont le premier épisode commence à 21h55. Je ne verrai donc que le sixième et dernier opus durant les vacances de Toussaint.

Conçu par les auteurs des "Chevaliers du ciel", "La Mer est grande" n'aura qu'une saison.  Tout d'abord, le public est dérouté car il y a peu d'action et la série choisit une veine réaliste. Ensuite, l'une des quatre vedettes, Michèle Watrin va mourir en août 74 brûlée vive dans un accident de voiture sur l'autoroute à Valence avec Robert Hossein. Les deux héros sont joués par Yves-Marie Maurin (demi-frère de Patrick Dewaere) et Joël Felzines, France Dougnac assurant le premier rôle féminin. A l'origine, il y devait y avoir une saison 4 des "Chevaliers du ciel", Christian Marin l'évoquait encore en 1972 : "Je sais que je dois tourner une quatrième série des chevaliers du ciel. Ce sera la première fois qu'un feuilleton français dépasse les 40 épisodes. Mais je sais aussi que le rideau tombe un jour". Mais l'accident de voiture de Jacques Santi et ses blessures au visage ont provoqué l'annulation pure et simple du projet.

France Dougnac avec "Le Neveu d'Amérique", "Freya des sept îles" et "La mer est grande" est omniprésente en télé en 1973. Elle a fait en août la couverture de Télé Poche (pour "Freya"). Elle se lancera ensuite au cinéma mais n'y fera pas une grande carrière. Dans une interview à "Première", elle expliquera ainsi son échec au cinéma "J'ai eu un enfant au moment où il ne fallait pas". Le public est volatile et en cette année 73, il passe à autre chose. Muriel Baptiste fait partie de toute une série de comédiennes qui vont être oubliées. Paloma Matta change de métier pour devenir sage-femme, Karin Petersen (avant une fin tragique) devient en 1977 hôtesse à l'aéroport de Roissy, Elisabeth Allain - "le seize à Kerbriant - va se noyer en prenant un bain de minuit, Marianne Koch ("Valérie et l'aventure", "La Journaliste") décide de se retirer à seulement 40 ans.

Si l'on compare au niveau télévisuel l'automne 72 avec celui de 73, "La mer est grande" occupe la même case horaire que la série "Amicalement vôtre" (jeudi soir, deuxième partie de soirée sur la 2 après les variétés) et l'on perd évidemment au change. En revanche, il y aura de bonnes surprises : "Vidocq", "Ton amour et ma jeunesse", "Madigan" avec Richard Widmark", et les programmes des fêtes de Noël proposeront "D'Artagnan" (mais c'est une rediffusion) et "L'ïle mystérieuse" avec Omar Sharif.

Muriel est en train de quitter la scène sur la pointe des pieds. Avec discrétion, elle s'enfonce dans l'oubli qui sera définitif.

Muriel-dans-Maigret.jpg


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article