Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 28 décembre 1972 - Première partie

22 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Jour j.

 

L'un des plus beaux de ma vie.

 

Tout d'abord, je me souviens pourquoi j'ai oublié l'épisode de "Match contre la vie" du mercredi 27, une panne d'émetteur m'en a privé.

 

Ce jeudi, c'est le dixième épisode de la série, "A l'est de l'Equateur", dont j'ai un bon souvenir. En visitant une galerie de peinture,  Paul Bryan  tombe en arrêt devant une toile d'un peintre disparu depuis cinq ans et considéré comme mort. Il est ami de la veuve. Ensemble, ils partent en Amazonie et retrouvent le peintre qui a volontairement choisi de quitter la civilisation.

 

Pour patienter en attendant Muriel, je vois mes clows préférés à 17h30 sur la Une dans "En Piste": Les Barios, deux frères et leur soeur. Absolument tordants.

 

Et puis vient le moment des Rois maudits.

 

Ma mère, absente le jeudi précédent, n'apprécie guère ce programme mais le laisse regarder.

 

Dès le début, Muriel entre en scène, enlaidie par les mois de prison qu'a traversé la reine Marguerite de Bourgogne. Mais pour moi, Muriel est la plus belle femme du monde.

 

Elle a raconté qu'elle avait dû s'enlaidir avec du bouchon brûlé pour tourner cet épisode.

 

Nous la voyons beaucoup plus que dans "Le Roi de fer", mais elle est au moins à son avantage. En prisonnière, elle porte une coiffe, des vêtements sans aucun éclat. Muriel a essentiellement des scènes avec Jean Piat, Catherine Hubeau et Bruno Balp.

 

Mon coeur bat à tout rompre lorsqu'elle paraît. Je dis à un moment "la princesse du rail" pour parler d'elle et ma grand mère me dit sèchement "la princesse du rail n'a rien à voir là dedans".

 

Ma mère ne devine pas que je suis fou amoureux de Muriel. Elle le comprendra pendant la diffusion du "Premier juré".

 

Muriel est présente dès le début de l'épisode et dans toute la première partie de "La Reine étranglée". Je me régale. Muriel tient tête à Jean Piat/Robert d'Artois. En noir et blanc, on ne se rend pas compte de la différence d'éclairage entre les visages de Muriel et Piat.

 

Tout cela défile comme dans un rêve. Assez peu présente dans "Le roi de fer", elle devient le premier rôle de cet épisode.

 

Il y a vraiment de bons moments dans la vie, et ce 28 décembre 1972 en est l'illustration.

 

vlcsnap-2012-11-22-20h24m35s79.png

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article