Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 6 Septembre 1973

28 Avril 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Sur la 2, deux feuilletons intéressants : le 2e épisode du "Cheval de fer" ("Pari tenu") et le 11e de "Daktari" ("Le Procès d'un léopard"). La fin s'approche pour "Daktari", mais dès mars 1974, la saison 2 sera rediffusée chaque mercredi après midi (elle a déjà été diffusée au printemps 71).

La Une propose un film avec Gérard Philipe, "Une si jolie petite plage", tandis que la 3 diffuse encore un documentaire sur Mao : "Et Mao arriva, comment Yu Kong déplaça les montagnes".

De nos jours, on ne voit de films de Gérard Philipe que si l'on est abonné aux chaînes spécialisées cinéma.

Ce mois-là verra la mort du comique Fernand Raynaud, dont on mesure mal l'importance aujourd'hui. Il est vrai que ses sketches ont mal vieilli, à la différence de Coluche.

Pour Muriel, le succès de la fin 72 ("Les Rois maudits") est en train de s'éloigner, alors que cela aurait dû être le tremplin de sa carrière.

vlcsnap-2013-07-09-15h59m56s7

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques MICHEL 29/04/2014 00:51


Moi, j'aimais bien Fernand Raynaud. La première fois où j'ai entendu le sketch "Le mariage à ma Soeur" , j'étais mort de rire. Après, que certains aient vieilli c'est certain, mais ils témoignent
d'une époque après tout pas si lointaine. A l'heure du portable, "Le 22 à Asnières"peut sembler à beaucoup totalement surrèaliste, et pourtant c'était pour une bonne part la réalité du moment. Et
puis, il n'était pas vulgaire comme beaucoup de "comiques" d'aujourd'hui. Dans un autre ordre d'idées, je n'ai jamais compris par exemple, le succès qu'a pu avoir quelqu'un comme Pierre Palmade.
Dans son sketch "Le colonel", il reprenait un même thème, déjà exploité auparavant par Roger Pierre et Jean Marc Thibault.Autant avec les deux complices, je riais aux éclats, autant avec Palmade,
non seulement je n'ai pas ri, mais je n'ai même pas souri........