Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 7 décembre 1972

31 Octobre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Je ne rate pas "Match contre la vie", puisqu'un feuilleton italien, "Les fiancés" le remplace.

 

Le soir, nous ne regardons pas "Entrez sans frapper", qui a eu la mauvaise idée d'inviter le médiocre Gérard Palaprat, mais la Une avec "La vérité sur l'affaire du courrier de Lyon", dont c'est la première partie. Cette erreur judiciaire qui entraînera, pour une question de ressemblance, un innocent à la guilltotine, m'a marqué.

 

Pour le reste, je suis tout à ma joie de retrouver Muriel, qui va devenir mon plus cadeau de Noël.

 

Ce sera en effet une fin d'année 1972 inoubliable. La première vision des "Rois maudits" a un charme, même en noir et blanc, que rien ne peut surpasser.

 

Je me confiais à Francis, lui parlais de cette actrice que j'aimais. Nous adorions tous les deux "Amicalement vôtre".

 

C'est une époque bénie que j'aimerais revivre sans fin, comme dans un timewrap, c'est à dire un paradoxe temporel. Mais le temps est passé et Muriel s'est éloignée.

 

On le voit, avec deux chaînes, il n'y avait pas grand choix certains soirs. L'avantage, c'est que la télévision constituait un sujet de conversation, on avait tous, plus ou moins, vus les mêmes choses.

 

1972 allait se terminant et Pierre Richard, après "Les Malheurs d'Alfred", connaissait une année de consécration en la terminant avec "Le Grand blond, avec une chaussure noire".

 

Les sultans 2

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article