Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Les dernières volontés de Richard Lagrange 8e épisode

29 Mai 2013 , Rédigé par patricks Publié dans #CARRIERE DE MURIEL

08- Huitième épisode

 

Deux jours ont passé depuis l’enterrement de Richard Lagrange. Geneviève est plongée dans une profonde réflexion. Elle veut savoir si cet homme était son père.

Castel et Viviane se rendent chez le notaire, Me Montigny. La succession est ouverte. La fortune de Lagrange est l’enjeu d’une preuve de la filiation ou de  la non filiation. Castel reproche à Viviane de ne pas s’être méfiée car son mari avait fait un testament, et elle risque de tout perdre. Mais la veuve qui a bon cœur demande à Castel… d’aider Geneviève à prouver sa filiation.

Geneviève conduit le petit Paul Sahel au docteur Terrier qui l’examine.  Terrier fait appel au docteur Armand qui décide de faire des analyses et d’hospitaliser l’enfant, charge à Geneviève de le rassurer.

Les médecins mettent hors de cause les parents : il ne s’agit pas de coups mais d’une grave affection tropicale dermatologique.

Me Montigny convoque Geneviève.

 

La critique

 

 

Les scènes hospitalières sont fabuleuses. Elles permettent de sauver l’épisode de l’ennui soit les histoires d’héritage que débattent Anne Vernon et Jean Claudio. Muriel Baptiste (qui dans la vie n’a jamais eu d’enfants) se montre ici plus vraie que nature en infirmière pédiatre que le docteur Ross n’aurait pas refusé dans « Urgences ». Il se dégage de la comédienne une humanité rarement vue ailleurs.

 

vlcsnap-2013-05-29-15h48m07s144.pngvlcsnap-2013-05-29-15h55m28s201.pngvlcsnap-2013-05-29-16h00m37s218.pngvlcsnap-2013-05-29-16h03m00s129.png

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques MICHEL 29/05/2013 19:55


Certaine scènes de "Lumière violente" où Manuela, (Marianne Comtell), infirmière dans un hôpital et rassurant un petit garçon avant une opération délicate dégagent la même humanité profonde.