Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 2 Avril 1973

7 Mars 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Cette fois, c'est la bonne, ça y est : Muriel arrive en Pierrette dans le quatrième épisode du "Premier juré", je ne l'ai pas revue depuis le dimanche 4 février dans "Les risques du métier".

Ce soir là débutait à 19h45 un feuilleton en quarante épisodes : "Le temps de vivre, le temps d'aimer". L'intrigue est très bien construite, passionnante, tout commence par le générique chanté par Jean-Claude Pascal. Le feuilleton est co-écrit par Alain Quercy, qui joue avec Muriel dans "Le premier juré".

La distribution est éblouissante : Jean-Claude Pascal, Pascale Roberts (qui n'a jamais été si bien dirigée), Françoise Dorner, Anne Lonnberg (Une future James Bond girl de Roger Moore dans "Moonraker"), Perrette Pradier, Renée Faure, Alain Quercy, Robert Lombard (Portefruit dans "Les Rois maudits"), Nicole Pescheux ("Les gens de Mogador"). A partir d'un scénario solide et de comédiens tous très juste dans leurs rôles, Louis Grospierre signe un chef d'oeuvre. La série a été rediffusée en 1977 mais je n'ai pu la revoir.

Et là se pose une cruelle question : quel mauvais sort a fait que ce feuilleton tourné dans la campagne genevoise ne soit pas proposée à notre chère Muriel Baptiste ? Elle s'ennuie dans "Le premier juré" sur la Une chaque soir à 20h15, or en ce printemps 1973, elle passe à côté de deux rôles qui auraient définitivement assis sa popularité : celui de Jeanne Fortier dans "La porteuse de pain", et celui de Mathilde Gimbaut dans "Le temps de vivre, le temps d'aimer".

Le feuilleton raconte les problèmes d'une femme d'affaires partagée entre sa vie familiale (son mari joué par Jean Claude Pascal) et son métier de directrice d'une usine de prêt-à porter. Elle devra aussi faire face à son passé, en la personne de Perrette Pradier, une ouvrière nommé Sylvie, qui lui mènera la vie dure.

Le feuilleton a été tourné en 1972. Pascale Roberts est alors âgée de 39 ans (Elle est née en 1933). Jean Claude Pascal né en octobre 1927 (comme Roger Moore) a 46 ans. Muriel avait alors 29 ans. Trop jeune pour être crédible en épouse de Jean Claude Pascale et en directrice ?

Dans le reste de la distribution, Muriel est trop âgée pour les rôles clefs : Françoise Dorner, l'une des filles du couple, est censée avoir 18 ans bien que l'actrice en ait en réalité 23. Carole, la secrétaire de Jean, est jouée par Anne Lonnberg. Elle est celle dont Pascale Roberts est jalouse (à tort). Elle a, comme Nicole Pescheux, joué dans "Mogador".

Muriel aurait pu jouer le rôle, mais celle dont les téléspectateurs se souviennent, c'est Mathilde/Pascale Roberts. Alors ? Si elle s'est trouvée au bon endroit au bon moment pour "Les Rois maudits", Muriel rate une des plus belles occasions de sa carrière.

Muriel est à 20h20 ce soir là dans "Le premier juré. Jean Louis, journaliste, interprété par Alain Quercy, qui a co-écrit et joué les deux feuilletons, présente sa cousine Pierrette Vanier (Muriel) à Patrick Leroy (Michel Le Royer).

Bien sûr, je ne vais pas gâcher mon plaisir, qui est immense, de voir celle pour qui mon coeur bat tous les soirs à la télévision, mais le feuilleton tourne très vite en rond, les apparitions de Muriel sont fugitives, rien jusqu'au dernier épisode ne laisse penser à une romance entre son personnage et celui de Patrick Leroy.

Muriel doit défendre un rôle plutôt discret, bien que seconde dans l'ordre de distribution après Michel Le Royer, face à Olga Georges Picot, Lise Lachenal et Aude Loring. Elle n'est que peu de temps présente à l'écran chaque soir, et pas à son avantage. C'est une catastrophe pour sa carrière.

Avec Alain Quercy dans le premier juré

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article