Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 2 juillet 1973

5 Juillet 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Muriel-se-releve-tour-de-Nesle.png

 

 

Premier rôle d'André Falcon depuis "Les Rois maudits", celui de Ménétier dans le feuilleton du lundi soir sur la Une, "L'amour du métier", une série qui aujourd'hui serait diffusée sur Arte et certainement pas sur une chaîne comme TF1.

 

Jacques Denis et Maïa Simon sont les vedettes de ces quatre épisodes d'une série réaliste sur le monde du travail, joué avec des comédiens amateurs (des ouvriers). L'histoire (s'il y en a une) se déroule dans une petite entreprise de radiologie. Un réalisateur qui se contente de filmer ce monde du travail, une série qui a plus l'air d'un reportage que d'un feuilleton. Sans la présence de Falcon, je ne m'en souviendrais même pas.

 

L'ORTF n'était pas soumise à l'audimat et pouvait programmer ce genre de séries sans s'en faire, d'ailleurs à la même heure, sur la 2, il y avait un discours du premier ministre Pierre Messmer.

 

Les quelques chanceux qui possèdent la 3 peuvent voir "Week end à Zudcoote" avec Bébel.

 

Les deux feuilletons que j'avais laissé le 30 juin sont toujours là : le roman photos "Le neveu d'Amérique" avec une France Dougnac agaçante à force de piquer la place de Muriel Baptiste, et le mélodrame "Graîne d'ortie" sur la Une.

 

Sans atteindre les sommets, France Dougnac aura fait la carrière qu'aurait dû faire Muriel. Elle a enchaîné les feuilletons, puis a fait du cinéma ("Coup de tête" avec Dewaere), enfin elle s'est consacrée en quittant assez jeune le métier à sa vie de famille.

 

Jolie fille, mais qui ne possède pas le charisme dramatique de Muriel, France n'est pas une tragédienne.

 

Un peu plus jeune que Muriel, puisque née en 1951, elle va squatter tous les rôles de jeune première dans les séries des années 70, d'ailleurs "le roi de fer" Georges Marchal joue avec elle dans "Le neveu d'Amérique".

 

Maïa Simon fera parler d'elle en 2007 en se faisant euthanasier en Suisse, atteinte d'un cancer incurable. Elle écrira au président Sarkozy pour demander la légalisation de l'euthanasie.

 

Jacques Denis sera la vedette en 1981 d'un autre feuilleton soporifique: "Guerre en pays neutre".

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article