Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 25 décembre 1972

19 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Louis Velle a remporté le jackpot en 1972 à 46 ans en étant la vedette de trois feuilletons à succès : "La demoiselle d'Avignon", "Le 16 à Kerbriant" et "L'homme qui revient de loin", et il est la vedette de Noël sur la Une avec Marianne Comtell du téléfilm "Les témoins".

 

Malheureusement, à la même heure, la 2 programme le 4e épisode des "Gens de Mogador" avec un épisode important puisqu'il commence avec la mort du petit Cyprien, l'enfant du couple Julia-Rodolphe, de méningite, et se termine avec la guerre de 1870 et le départ de Rodolphe pour combattre.

 

Je n'ai donc pas regardé "Les Témoins".

 

Louis Velle ne rééditera pas son succès en 1973. On le voit dans des films de 1968 sortis à l'étranger découpés en douze épisodes sous le titre "Docteur Caraïbes". Ce sera ensuite une calamiteuse carrière de cinéma de boulevard avec "Le Permis de conduire" (74), "Les murs ont des oreilles" (74), "L'intrépide" (75) et "Un mari c'est un mari" (76).

 

Pour Marianne Comtell, c'est le troisième rôle à la télévision après "Les menottes" de Christian Jaque et "Lumière violente" de Michel Gillioz.

 

La Une propose à 13h30 "Le roi et moi" avec Yul Brynner et Deborah Kerr, qui a inspiré une série que l'on verra en mars 73.

 

Les éditions Rencontre font une abondante publicité dans les magazines télé sur "Les Rois maudits" dont elles proposent une édition de luxe, reliée, sur fond de photo de Jean Louis Broust dans la scène du mariage du dernier épisode "Le lis et le lion".

 

Télémagazine sera le seul à interviewé Muriel pour sa participation aux Rois maudits.

 

vlcsnap-2012-11-18-18h05m08s135-copie-1.png

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jacques MICHEL 20/11/2012 01:05


Toujours à propos de "Lumière Violente, à quand une sortie en DVD ?

Jacques MICHEL 20/11/2012 00:40


Autre chose, le réalisateur de "Lumière Violente" ne s'appelle pas Michel Gillioz, mais Roger Gillioz.

Jacques MICHEL 20/11/2012 00:37


S'agissant de Marianne Comtell, Patrcks tu fais erreur, "Les Témoins" ne sont pas son troisième rôle mais son quatrième. En effet, après "Menottes", un épisode de la série "Sos fréquence 17" et
après "Lumière Violente", elle a joué avant "Les Témoins" dans un épisode de la série "Les évasions célèbres", à savoir "L'évasion du comte de Lavalette". En ce soir du 25 décembre 1972, j'ai
délaissé "Les gens de Mogador" pour "Les Témoins". Marianne est pour moi ce que Muriel est pour toi.......Mes parents ne se sont pas opposés à mon choix, ce fut pour moi un beau cadeau de
Noël.......Pour "Les gens de Mogador", j'ai estimé que manquer un épisode n'était pas  grave, dans la mesure où, avec un résumé au début de l'épisode suivant, je pourrais m'y retrouver. Il
faut dire qu'à cette époque, les magnétoscopes, les lecteurs graveurs de DVD et autres enregistreurs en tous genres n'existaient pas.