Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 26 Février 1973

27 Février 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973 Janvier Avril

Ce soir-là, j'aurais aimé avoir la 3 qui diffusait le film réalisé par Jean-Claude Brialy, "Eglantine", avec Valentine Teissier. On nous avait emmené à sa sortie voir ce film au cinéma dans le cadre du "Ciné Jeunesse", ou peut-être vu la date de sortie (25 février 1972) toujours dans le cadre scolaire mais plus "Ciné Jeunesse", je ne me rappelle pas.

En tout cas, sur la Une, commençait le désastre "L'Alphoméga", un feuilleton stupide dans lequel Henri Virlojeux, le cardinal Duèze des "Rois maudits", fourvoyait son talent.

Grâce à l'épisode du "Saint" qui sera diffusé le jeudi 1er mars, "Les faux monnayeurs", je suis en mesure de dire que j'étais en vacances. J'ai vu l'épisode dès sa 2e diffusion en 1973, voilà le genre de souvenirs précis qu'il me reste.

Il y avait encore des "Emissions pour la jeunesse" le lundi 26 février, mais sans aucun feuilleton ("Zorro", "Tarzan" ou autres, ni même les clows Les Barios que j'aimais tant.

Donc, un lundi de vacances scolaires, à penser bien sûr, à Muriel Baptiste. Et là un week-end bienfaisant après une semaine fatiguante. C'est le vingtième anniversaire de la mort de ma chère Muriel cette année, et il faudra que je fasse un évènement facebook, en espérant que cela fonctionne mieux que pour le quinzième. On peut bien sûr fleurir sa tombe à Pantin, mais j'ai autant envie d'aller devant le 12 rue des Bournes à Lyon, certes, c'est devenu une copropriété depuis 1965, mais l'on peut la contempler, c'est la maternité où est née Muriel.

Tant que je serai là, je parlerai de Muriel et entretiendrait son souvenir, rappelerai son talent, et enfin je voudrais dire que je m'abonne à "Charlie Hebdo". D'abord, je trouve que le contenu est loin d'être idiot, et puis c'est une façon de montrer que les frères Kouachi n'ont pas tué Charlie Hebdo. Vive la liberté d'expression.

En 1973, on finissait les trente glorieuses, mais actuellement, on n'en finit pas des cinquante piteuses.

Muriel dans "Allo Juliette".

vlcsnap-2013-08-16-20h03m30s147

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article