Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 26 mars 1973

1 Mars 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Jour J moins 2 avant Le premier juré

 

A 19h30, c'est le neuvième épisode de la trop courte série "Anna et le roi" : "Le fantôme du temple".

 

Puis le 14e épisode des "Messieurs de Saint Roy".

 

Le sinistre et médiocre "L'Alphoméga" en est à son avant dernier épisode et recelle un mystère : qui a pu convaincre le chanteur Jean Roger Caussimon d'aller se perdre dans cette galère ?

 

On préfèrera sur la 2 le jeu des frères Rouland "Le défi" qui reçoit Patrick Topaloff.

 

A 19h40, la 3 propose un court métrage "Point  virgule" avec Anouk Ferjac.

 

Télé 7 jours consacre deux pages à l'émission scientifique de la 2, "Portrait de l'univers" à 22h15.

 

Télérama et Télé 7 jours semblent apprécier le film de la 3, "Jeu de massacre" (1966) d'Alain Jessua, avec Jean-Pierre Cassel. Danièle Sommer consacre une demi-page au film dans Télé 7 Jours.

 

Télé Poche détaille lui "Point virgule", y consacrant une photo et plus de texte, ainsi qu'une distribution plus complète.

 

Il me faut patienter, ce qui n'est pas le plus facile. "Le premier juré" va commencer et c'est une chose magnifique. De plus, ce n'est par chance, pas programmé sur la 3.

 

J'essaie d'imaginer ce que va être de voir chaque soir Muriel comme en juillet 72 avec "Richard Lagrange". Il est bien dommage qu'à l'époque je n'ai eu ni magnétoscope, ni un simple magnétophone pour conserver les voix.

 

C'est en tout cas mieux qu'un film. Le feuilleton est adapté à Muriel, ce n'est pas son premier, et on s'habitue à la voir régulièrement évoluer dans un personnage au fil des épisodes.

 

Je l'ignore à l'époque mais avant "La princesse du rail", elle a déjà fait une série, "Quelle famille", en 1965.

 

Cette méconnaissance fait que je pense qu'il s'agit de son quatrième feuilleton après ses rôles d'Annunciata, de Geneviève Lagrange et de Marguerite de Bourgogne.

 

Je trouve cela tout naturel, et rien à l'époque ne me laisse penser une seconde que la carrière de Muriel va s'arrêter. Cette insouciance, fruit de la pré-adolescence, me permet d'être infiniment heureux.

 

J'ai bien sûr parlé du feuilleton à Francis. Lui lit Télé 7 jours il me semble.

 

Printemps + Muriel, voilà une association qui me plaît bien. Dispensé d'éducation physique, pendant que les autres jouent au foot au lycée, je mange des maïs pas murs en regardant le ciel bleu et en me prélassant.

 

Muriel-en-voiture-ancienne-1965.jpg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article