Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 9 Octobre 1972

9 Octobre 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972 2e rédaction

J'ai rêvé de Muriel cette nuit, ce qui m'arrive rarement désormais. Elle était morte comme dans la réalité, mais était dans un au-delà. C'était un beau rêve et mon réveil m'a trouvé apaisé.

Ce lundi 9 octobre 1972 était diffusé le quatrième épisode de "L'homme qui revient de loin".

Jacques raconte à Fanny comment il a tué André, son frère, qui avait décidé de ne pas partir. Fanny et Jacques se rendent le soir au bord de l'étang où Marthe dit voir le fantôme d'André, mais celle-ci les aperçoit et leur dit que cette nuit le spectre n'est pas venu.

Jacques surprend Prosper, le simplet, dans le château et Fanny s'assure qu'il est bel et bien sourd en tirant un coup de fusil juste derrière ses oreilles.

Un évènement extraordinaire se passe au château : Marthe "passant à travers les murs" sauve le petit François, le fils d'André, de la mort.par asphyxie, car le tuyau du radiateur à gaz de la chambre des enfants est percé.

C'est alors que Jacques surprend le fantôme de son frère (que nous ne voyons pas) et qu'un coup de feu retentit. Jacques s'écroule, mourant. Fanny obtient du docteur Moutier qu'il opère du coeur son mari et le ramène à la vie. C'est de là que vient le titre du feuilleton, Jacques est un homme qui revient effectivement de loin.

Jusque là, le roman de Gaston Leroux est adapté fidèlement, mais le scénariste pour les deux derniers épisodes va remplacer le hasard (du livre) par un complot monté par le notaire Saint Firmin, le mari jaloux de Marthe.

vlcsnap-2014-10-09-19h52m47s48-copie-1.png


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques MICHEL 10/10/2014 00:42


Si ma mémoire est bonne, c'est Claude Desailly, le scénariste du feuilleton, qui joue le rôle de Prosper, le simplet. Il ne parlait pas et marchait difficilement.