Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 10 Octobre 1973

4 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Je suis privé à cause du judo du huitième épisode du "Cheval de fer": "Nuage de guerre", en même temps, ce n'est pas "Rio Bravo", et l'important est d'avoir obtenu de ne plus rater "Les Envahisseurs" le samedi après midi. Francis a vu l'épisode que j'ai raté "A l'aube du dernier jour" et me l'a raconté.

C'est acquis, je ne raterai plus "les envahisseurs" le samedi.

Si ma grand-mère écoutait "Radioscopie" de Chancel, elle et mes parents n'aimaient pas "Le grand échiquier", préférant Les Carpentier et Guy Lux. Je doute donc que ce soir là nous regardâmes Yves Montand sur la Une, mais le téléfilm de la 2, "Malataverne", d'après un roman de Bernard Clavel, se terminait à 23h05. Ce fut donc pour moi encore une journée sans télé à part "L'homme du Picardie" et "Les mohicans de Paris".

Et si l'on parlait de Dieu ? En 1973, j'y croyais. J'ai perdu la foi à la mort de mon chien en juin 1975. Mais à l'époque en 1973, nous étions dans une France très catho, d'ailleurs nous allions au catéchisme le mercredi avec Francis. On me disait que Dieu existait, j'y croyais. Et puis mon chien mourut en juin 75, ma mère m'expliqua que je ne le retrouverai pas car "le paradis des chiens n'est pas le même que celui des humains". A partir de là, réfléchissant un peu, je me suis dit que le bon Dieu, la vie après la mort, tout cela, c'était des salades.

Je n'y ai plus pensé jusqu'en 1997 où j'ai cru être malade et passer l'arme à gauche. Comme le chantait Sardou, "j'y crois surtout lorsque j'en ai besoin". Drôle de parcours : croyant de ma naissance à 1975, athée jusqu'en 1997, guéri et redevenu athée jusqu'au dimanche 6 novembre 2005 où j'ai appris la mort de Muriel avec dix ans de retard. Maintes fois j'ai senti la "présence" bienveillante de l'âme de Muriel me protégeant, et je n'ai plus eu peur de la mort, car mourir était la seule façon de la retrouver. En juillet 2006, j'ai même fait inscrire Yvette Baptiste (Muriel) aux prières éternelles de Notre Dame de Montligeon. En cette année 2014, j'ai reperdu la foi, et je crois cette-fois définitivement. Ce qui me parait insensé, c'est ce passage du "credo" : "conçu par le saint esprit, né de la vierge Marie". Je ne sais pas si Dieu existe ou non, alors je fais ma prière le soir mais quand je réfléchis, il me semble que tout cela est du même niveau que le Père Noël.

annunciata_episode17.JPG


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques MICHEL 05/07/2014 01:38


J'ai vécu la même chose. Moi aussi j'avais la foi. En plus, ma tante paternelle est religieuse, c'est dire.......Et puis, je me suis posé des questions. On nous parle souvent de la toute
puissance de Dieu, mais alors, pourquoi n'est-il pas intervenu durant la dernière guerre, lorsque l'on a exterminé, dans des conditions abominables plus de six millions d'êtres humains ? Ou
êtait-il ? Il faisait grève ? Simone Veil, qui a été déportée à seize ans a déclaré avoir perdu la foi. Après être passée par oû elle est passée, cela peut se comprendre. Sur un plan plus
personnel, je n'ai pas eu que de bonnes choses dans la vie et ce, dès le début. Je suis handicapé moteur de naissance, (Syndrome de Little). Après plusieurs opérations, j'étais parvenu à marcher
à peu près correctement. Et puis, j'ai subi une opération supplémentaire, qui a totalement raté, réduisant à néant les résultats obtenus. En outre, comme si tout cela ne suffisait pas, il y a
quelques années, j'ai eu de l'arthrose cervicale, qui m'a comprimé la moelle épinière, me rendant quasiment paralysé. Après une délicate opération et plusieurs séjours dans un centre de
rééducation, j'ai retrouvé l'usage de mes membres supérieurs. Il n'en est pas de même pour les jambes, de sorte que je suis à présent sur un fauteuil roulant. Alors Dieu.........