Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 11 avril 1973

14 Mars 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Le mercredi est le jour des sorties de programmes télé de la semaine suivante : dans Télé 7 jours, lundi 16 avril, une photo de Muriel/¨Pierrette illustre le quatorzième épisode.

Lequel Télé 7 Jours dans ses critiques écrit : "La rédaction n'a pas beaucoup aimé ce procès où siège "Le Premier juré" qui n'en finit pas de commencer.

Pas de Muriel dans Télérama mais une photo où Michel Le Royer est menacé par les frères Bardini.

Pas de photos dans Télé Poche.

 

Deuxième épisode de "Daktari" à 15h15 : "Prince" sur la 2.

 

Dans le 9e épisode du "Temps de vivre, le temps d'aimer", Mathilde liquide l'ancien directeur, Lorget (Robert Lombard, Portefruit dans "Les Rois maudits", et l'hôtelier dans "Maigret aux assises", donc deux fois partenaires de Muriel. En mettant son nez dans la comptabilité, Mathillde a découvert que Lorget pratiquait la promotion canapé.

Elle s'installe dans la maison de Lorget et y amène sa mère (Renée Faure). Elle y faisait jadis le ménage. Le propriétaire de l'hôtel lui rappelle qu'ils ont été fiancés.

 

Ma chère Muriel est présente dans le 11e épisode du "Premier juré" : Pierrette et Jean-Louis filent jusqu'à son domicile le témoin qui a "chargé" l'acccusée. Il avoue l'avoir fait par dépit amoureux.

 

Rien de bon le soir sur aucune chaîne.

 

Il est évident qu'en voyant Muriel 5 jours sur 7, la privation va être terrible ensuite. Même si "Le Premier juré" m'a encore rendu plus amoureux d'elle (si cela est du domaine du possible!),  Je ne peux plus me passer d'elle, mais c'est le moment où sa santé vacille et l'éloigne des caméras. Il faudrait savoir exactement quand a pris fin sa participation à la pièce "Les quatre vérités".

 

Le 23 mai, c'est par surprise un extrait de Muriel dans "La reine étranglée" que je verrai. Mais ensuite, il me faudra attendre le 9 février 1974 pour la revoir.

 

Je conterai tout de même les mois de mai et juin 1973 télévisuels, et parlerait de mes vacances (quatre semaines sans télé, à penser et rêver à Muriel, en Normandie). Puis nous enchaîneront avec le mois de juillet télévisuel 1972 où Muriel est deux fois par jour à la télé, avec "La princesse" et "Richard Lagrange".

 

Je ne regrette pas de l'avoir aimée, même si cette passion pour une actrice présente va devenir l'attente d'un retour qui n'arrivera pas.

 

Je ne savais pas que ce mois d'avril 1973 était une fin et non un commencement.

 

LISE-LACHENAL.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article