Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 19 Septembre 1973

18 Juin 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

vlcsnap-2011-08-21-17h04m39s190

Pas grand chose à la télé ce jour-là. L'après-midi, il y a quand même "Lagardère" (4e épisode) qui a pris la place de la série "Le cheval de fer". "Lagardère" est un feuilleton programmé en semaine et l'on peut s'interroger sur la cohérence de mettre un épisode d'une histoire à suivre qui se concluera le vendredi!

Rien de sensationnel dans les programmes pour les enfants, que je regardais encore en 1973. Deux séries : "Au pays de l'arc en ciel" (épisode "Le bateau volé") avec Loïs Maxwell, que je découvrirai bientôt en Miss Moneypenny dans les James Bond au cinéma. C'est une série canadienne d'aventures assez familiale. Puis "Poly en Tunisie" dont c'est le 2e épisode.

Le soir, Mourousi reçoit Delon et le boxeur Jean-Claude Bouttier dans "Feux croisés" sur la Une, tandis que la 2 propose du foot, OGC Nice/F C Barcelone. En 1973 comme en 2014, je pense la même chose des matchs de foot, cela ne m'a jamais intéressé.

Pour ma bio sur Muriel, merci à la personne qui m'a donné l'idée de contacter un autre biographe pour me donner quelques conseils. Si cela pouvait donner un moyen de faire connaître le livre.

Persée a déjà enlevé mon livre des "nouveautés", preuve qu'ils ont vraiment beaucoup de clients prêts à se faire éditer chez eux. Je leur souhaite bon courage pour les ventes! C'est le problème aujourd'hui avec les éditeurs qui ne lisent pas les manuscrits, plus de 99% des ouvrages envoyés ne seront jamais édités. Se faire éditer relève du miracle, quand on n'a pas un nom connu. Les gens lisent de moins en moins, et les maisons d'édition ne veulent plus prendre de risques. Je me souviens d'une de mes dernières conversations téléphoniques avec Christian Marin qui me disait : "C'était déjà dur avant, mais pas à ce point là".

Avec le recul, je retiens de septembre 1973 le Chili, la mort de Fernand Raynaud (le 28), le voyage d'un Pompidou malade en Chine.

Une photo de Muriel avec Christian qui à la fin de sa vie ne voyait plus personne du métier, comme  il en témoigne de sa plume dans le livre.



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nade 20/06/2014 19:40


Christian MARIN était quelqu'un de bien! Pour votre livre il faudrait touver un subterfuge pour pouvoir faire votre pub en radio, je pense à FR3 région: dans une émission ouverte au public, je
pense que cela aurait une grande portée.