Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 29 Novembre 1972

23 Octobre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Muriel-en-Gigi-1964.jpg

 

"Les Globe-trotters" touchent à leur fin avec le onzième épisode, "Le petit ange", il ne reste que deux épisodes à voir.

 

En remplacement, la seconde chaîne proposera des séries au format 50 minutes dès janvier avec "Voyage au fond des mers" puis "Daktari". Le format 30 minutes ("Les Globe-trotters", "Les chevaliers du ciel", "Flipper le dauphin") sera définitivement abandonné à cette case horaire.

 

En passant sur la Une, on peut voir dans les émissions pour la jeunesse deux séries, "Zorro" ("Le chien des sierras") et "L'autobus à Impériale".

 

Si "Match contre la vie" et "Les dernières volontés de Richard Lagrange" n'ont pas été rediffusés depuis quarante ans, "Zorro" en version colorisée hante toujours nos petits écrans.

 

"Poigne de fer et séduction" s'avère une série distrayante, sans plus, et en tout cas pas mémorable. Curieusement, elle a trouvé un éditeur DVD pour venir jusqu'à nous.

 

Après un pénible "Cadet Rousselle" de Guy Lux, nous avons enfin droit au neuvième épisode d' "Amicalement vôtre" : "Un enchaînement de circonstances".

 

Ma préférence va alors nettement à Tony Curtis mais Roger Moore deviendra mon préféré à partir de son interprétation de James Bond.

 

En novembre 1972, on tourne "Vivre et laisser mourir", en quarante ans, même Bond a radicalement changé. Dans quelques jours sort "Skyfall" avec Daniel Craig, film sérieux et noir comme notre époque et qui n'a plus rien à voir avec les fantaisies d'autrefois.

 

Maintenant qu'avec le recul, je sais que Muriel n'a pas continué sa carrière car elle était malade, je me demande quels rôles elle aurait tenu dans les décennies 70 et 80. On ne le saura jamais. Elle avait son cachet, son empreinte particulière, jouant des personnages tragiques comme Annunciata et Marguerite.

 

Le cinéma ne lui ouvrait pas ses portes, et quand elle quitte le métier, son dernier film pour grand écran est bien loin. C'est sans doute à la télévision qu'elle aurait continué.

 

Tandis que l'hiver 1972 approche, le rôle de sa vie va enfin être montré au public. En ce temps-là, elle avait un boulevard devant elle.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article