Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 3 Octobre 1973

30 Juin 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Les cours de judo commencent (je rate d'ailleurs le septième épisode du "Cheval de fer" : "L'homme cougar"), mais pour autant, je n'apprends pas une méthode de self-défense. Je m'y suis inscrit parce qu'à la rentrée 73, je me faisais molester au CES, mais jamais le judo ne me servira à me défendre - J'y resterai jusqu'en avril 75 - et en plus, souffre douleur au collège, je le serai un peu aussi au judo où les autres s'aperçoivent que je ne suis pas très sportif.

Ce soir-là, il n'y avait "rien à la télé" : sur la Une un débat politique avec un tout jeune Jean-Pierre Chevènement face au très oublié Albin Chalandon, sur la deux une dramatique, "La Mort en face" avec André Oumansky qui se termine à 22h05, et je n'ai pas la permission de dépasser 21h30.

Une régression par rapport à 72 où l'on regardait "Amicalement vôtre" le jeudi soir jusqu'au 22h30 voire 22h40.

Dès que nous avons eu la télé, j'ai pu regarder des programmes comme "Les Compagnons de Baal" (1968), "Les Envahisseurs" (1969) pour lesquels objectivement, j'étais un peu jeune. La notion de ce qui est effrayant ou pas a changé, puisque les dessins animés d'aujourd'hui n'ont rien à voir avec nos Mickey d'antan. Pour les horaires, j'ai parfois été autorisé à me coucher tard (la saison 2 des "Envahisseurs" en 71-72, "Amicalement vôtre" en 72). Pour cette rentrée 73, j'avais vraiment l'impression que l'on me serrait la vis côté parental. Après, une fois cela dit, je pense qu'il y a eu bien plus malheureux que moi et que je n'ai pas été élevé dans la sévérité. Il est vrai aussi que j'étais quelqu'un de très calme.

Quant à l'absence télévisuelle de Muriel, personne n'y était pour rien. Mais mes parents ignoraient ma passion pour elle. Le clash du samedi 9 février leur fera sans doute un peu penser que ce n'est pas pour rien que je refuse de voir "Top à Joe Dassin" et "Arsène Lupin" sur la 2 au profit de la dramatique de la Une que nous ne regardions jamais (pardi, cette-fois là, c'était "La double vie de Mademoiselle de la Faille"). Vive les grévistes de la 2e chaîne, je ne les remercierai jamais assez d'avoir provoqué l'annulation des Carpentier, et la diffusion uniquement en région Ile de France de l'épisode de Lupin "Double jeu".  Le mercredi 6 mars, alors que nous avons in extrêmis la 3 (elle ne commença à émettre dans ma région qu'en février 74), il n'y aura pas sur les autres chaînes des programmes que mes parents voulaient voir et je pourrai admirer Muriel dans "Bernadi de Sigoyer" sans problème.

Toutefois, c'est le 9 février 74 que je déciderai d'économiser pour acheter un petit poste télé portable en noir et blanc qui arrivera en octobre 75, soit bien trop tard concernant Muriel.

 

32_gigi-en-1964.jpg

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nade 30/06/2014 21:14


Les Compagnons de Baal avec Jean MARTIN,  j'ai adoré ce feuilleton!