Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 6 mars 1974 Jour J

4 Août 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1974

Eh voilà, Muriel Baptiste est là, de retour, pour les toutes dernières images qui resteront gravées d'elle sur pellicule.

Ce jour-là, les programmes sont plutôt bons, puisque sur la Une, c'est le 3e épisode de la seconde histoire de "A dossiers ouverts" qui nous est proposé, tandis qu'à 15h15, la 2 propose "Les Bannis" avec l'épisode "La ville du refus".

 

Passons sur le déprimant "Les enfants des autres" pour s'attarder sur le retour (la découverte pour moi) de "Cannon", sur la 3, dont la seconde saison débute (voir mon blog de février à mai 1973 le dimanche). Ce premier épisode s'intitule  "Gardez moi de mes amis".

 

Et puis, c'est le moment. 20h40, l'émission contre enquête propose "L'affaire Bernardi de Sigoyer". Et très vite elle est là, et je suis tellement sous le charme, tellement amoureux, que je ne remarque pas que Muriel a changé physiquement. Mon Dieu comme je l'aime, mon Dieu comme elle m'a manqué. La voix est intacte, elle défie un commissaire de police puis un juge.

 

L'épisode est une de ces reconstitutions judiciaires dont les américains sont friands, mais qui en France, à part la longue série "Messieurs les jurés", n'a jamais fait de records d'audience. Qu'importe! Nous assistons à des scènes de flash back.

 

Deux autres comédiens se partagent la vedette, Gabriel Cattand en avocat (Je le reverrai dans un rôle marquant dans la série "Valérie" en juillet 1974 qui sera traitée sur ce blog) et Jean-François Calvé.

 

Si l'intrigue n'est guère passionnante (Il est clair qu'il ne s'agit d'une oeuvre comme "La Princesse du rail", ou "Les Rois maudits"), Muriel est resplendissante, et à la différence de Mlle de la Faille, je peux regarder tranquillement.

 

J'ai tant attendu ce moment toute l'année 1973 depuis avril. Elle est là, devant moi, dans le petit écran.

 

Hélas, le plaisir est de courte durée, l'émission dure 50 minutes et cette-fois, Muriel ne reviendra pas.

 

BERNARDI-2-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article