Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 9 mai 1973

2 Avril 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Côtés feuilletons : "Daktari" (sixième épisode: "Les otages"), "Les sauvagines", "Le temps de vivre, le temps d'aimer", "Arpad le tzigane".

 

L'intérêt de ce jour-là est la présence de l'artiste Bernard Haillant, auteur-compositeur-interprète en marge du show business, dans "Le Grand échiquier".

 

Sans doute l'une de ses rares apparitions à la télé. Telerama plus tard commentera son album.

 

On peut regretter que dans les émissions pour les jeunes "Zorro" soit absent depuis la fin 1972.

 

Muriel Baptiste occupe toujours mes pensées. Pas de programmes avec elle à l'horizon. Je ressens néanmoins sa présence.

S'il y a eu un après Rois maudits, pourquoi n'y aurait-il pas un après "Premier juré" ?

 

C'est le raisonnement que j'ai tenu pendant longtemps. Je ne voyais pas pourquoi la carrière de Muriel s'arrêterait. Elle était belle, talentueuse, promise à la gloire.

 

Le soleil et le printemps ajoutaient à cette passion quelque chose en plus. Rien ne semblait pouvoir l'ébranler. Pourtant, si l'absence va pendant des mois comme renforcer cet amour, ne plus jamais la voir va créer une fissure.

 

Les programmes de mai 1973 ne sont pas formidables. Si l'on compare avec le début de l'année, les séries sont plus fades. Les soirées tristounettes, une émission sur la recherche médicale sur la 2, la guerre sino-japonaise pour ceux qui recoivent la 3.

 

L'émission sur la recherche médicale a lieu sur les deux chaînes, une et deux. Celle de la 2 est agrémentée de variétés : France Gall, Henri Tachan, Serge Lama, Jacques Dutronc, Adamo, Julien Clerc. Rappelons que Télérama cette semaine là donne une bonne note à un album de Serge Lama, "Je suis malade".

 

Mais concernant Muriel, les chansons qui me touchent le plus sont "Chante comme si tu devais mourir demain" (Fugain), "Tri martolod" (Alan Stivell), "La maladie d'amour" (Sardou) que l'amour plutôt cru et façon Jacques Brel de Serge Lama.

 

HELENE23

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article