Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Samedi 3 Novembre 1973

14 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

A 15h15, 3e épisode de la navrante "Annie, agent très spécial", épisode cross-over dans lequel joue le héros de la série "Des agents très spéciaux", Napoleon Solo. Mais bon, il faut vraiment qu'il n'y ait rien dans "La Une est à vous" pour que je regarde.

L'émission à la carte a étoffé ses séries : "Les Incorruptibles" sera choisi dans la catégorie policier, là où "L'aventurier" avec Gene Barry est faiblard. Il y a de la compétition dans la catégorie "Pour les jeunes" avec une nouvelle série inédite, "Le roi des celtes" confrontée à "Fooly Foot". Comme il faut tenir l'antenne de 14h30 à 18h50, au moins trois séries de cinquante minutes sont choisies : ce devait être ce jour-là "Les évasions célèbres" et "Les mystères de l'ouest" avec les aventures d'Eliot Ness.

Certaines séries seront proposées sans jamais être choisies, comme "Chaparral", "Hondo" et "Cannon" (dont j'ai parlé dans le journal 1973).

Après "Ton amour et ma jeunesse", je ne suis pas gâté par le top à Robert Charlebois des Carpentier. Julien Clerc vient y chanter l'insupportable "Ca fait pleurer le bon Dieu". Ce sont des chanteurs tous dans le même style qui sont au rendez-vous.

Le sixième épisode de "Mannix" est une course contre la mort qui porte le titre "La petite souris est morte". Le détective privé est empoisonné et doit trouver l'antidote. L'épisode sera rediffusé plusieurs fois, et si aujourd'hui par manque de rediffusions, la série est tombée dans l'oubli, l'histoire avait marqué les gens à l'époque.

Depuis la rentrée, Bouvard (qui occupait les samedis soirs sur la 2 après la série) n'est pas revenu. A la place il y a une émission oubliée, "La fontaine des quatre saisons".

La tombe de Muriel se trouve en plein soleil, au bout du cimetière de Pantin, dans la 115e division à côté du jardin du souvenir. C'est un endroit bien moins fréquenté que le Père Lachaise. Je m'y suis rendu une quinzaine de fois depuis 2006. C'est le plus grand cimetière de la capitale. Il ressemble à une ville, avec de grandes allées toutes droites qui se croisent. Les gens s'y rendent généralement en automobile. Une fois sur deux, la pompe à eau qui se trouve en bordure de la division ne fonctionne pas. Il y a le corps de Muriel, mais je ne ressens rien là-bas, je mets des fleurs. En revanche, lorsque je me suis rendu au 24 rue Pigalle, ce que je n'ai fait qu'une fois, le vendredi 27 juin 2008, j'ai ressenti la présence de la défunte, car c'est l'endroit où elle habitait au temps de sa gloire, et cela n'a pas dû beaucoup changer. Je me suis rendu ensuite au parc des princes voir Bruce Springsteen, et j'avais l'impression que Muriel du haut du ciel me protégeait.

Le vendredi 10 juillet 2009 à Lyon, même sentiment au 12 rue des Bournes, la maternité devenue copropriété, l'endroit où Muriel est née. Ce même-jour aussi au 10 rue des trois rois, sa maison natale. Il est très difficile de se garer dans Lyon, et ce jour-là, j'ai eu un double coup de chance devant les deux endroits où je me rendais. Cela m'a étonné car devant un jour aller à Villeurbanne pour le travail, j'ai tellement tourné avant de me garer que je suis arrivé la réunion finie.

Sur la route du retour, j'allais au festival de jazz à Vienne, il y avait la soirée Jazz Mix Night. Je m'étais garé dans le centre ville, et en sortant je ne retrouvais pas ma voiture. Les festivaliers se garent généralement de façon plus sûre au parking près de la gare. En sortant avant la fin (le concert durait toute la nuit), j'ai vu une bagarre dans la rue, et ne me suis pas affolé, comme je l'aurais fait d'ordinaire. Pareil pour la voiture que j'ai retrouvé sans paniquer. Je sentais au sens propre que quelqu'un me protégeait.

vlcsnap-2011-08-21-17h53m42s183.png




Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article