Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Un petit tour dans le passé

12 Mai 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #HORS SUJET

Maudissant un éditeur à compte d'auteur (= imprimeur) qui me fait poireauter depuis novembre 2013 pour publier une bio de Muriel, me voilà pour quelques jours à Tulle dans la famille, en Corrèze. Et chez un disquaire!

Une véritable machine à remonter le temps. 20 minutes dans une boutique où je sors émerveillé avec un 45t d'Adamo que je n'avais pas ("J'ai tant de rêves dans mes bagages") et un 33t de 1982, la BO du film "Conte de la folie ordinaire" avec Ben Gazzara et Ornella Muti. La musique, formidable, n'a jamais été rééditée en CD. Le film lui n'était pas terrible, mais permettait de retrouver Gazzara, pour moi à perpétuité le héros de "Match contre la vie", Paul Bryan, l'homme qui vient d'apprendre qu'il est atteint d'un mal incurable.

Pourquoi les disquaires ont-ils disparu ? Un fichier MP3 ne remplacera jamais le plaisir du disque, de la découverte de la pochette, du moment à flâner dans les rayons entre Adamo et Massimo Ranieri, Celentano et Nino Ferrer, France Gall et Drupi. Que de visages sur ces pochettes comme Michel Berger ou Bashung

Un client arrive et repart, après avoir acheté un 45t de Gainsbourg. Un client qu'il savait ce qu'il voulait, alors que moi je voudrais bien emporter tout le magasin.

Et puis, le lendemain soir, samedi, il y a l'Eurovision et ENFIN une bonne chanson italienne, enfin une chanteuse, Emma, que j'ai découverte gagnant le festival de San Remo en 2012. Emma chante un titre sorti depuis septembre 2013 dans le commerce (Un extrait de son troisième album, "Schiena", et même un extrait faible car il vient de la version "de luxe" avec des inédits de ce troisième album bis). Emma Marrone, déguisée en grecque, perd au change, elle est cent fois mieux au naturel qu'elle retrouvera vite. Un petit bond dans le temps me fait songer qu'en avril 1973, c'était Massimo Ranieri qui représentait à ce même concours l'Italie avec la chanson "Chi sarà con te ?"

En 1973, il y avait chaque soir à la télé Muriel dans "Le Premier juré". Et Muriel ne sera plus là, pour paraphraser l'ami Nino Ferrer, "c'est irréparable".

EP-J-AI-TANT-DE-REVES-DANS-MES-BAGAGES---3.jpg33-T-CONTE-DE-LA-FOLIE-ORDINAIRE-et-MILLE-MILLIARDS-DE-DOLL.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacques MICHEL 13/05/2014 01:52


Eurovision ? Ou Mascarade ? Ce concours n'est plus que la caricature de lui-même. D'abord la "chanson" reprèsentant la France ! Où a-t-on été chercher une pareille nullité ! Où sont les Alain
Barrière, Isabelle Aubret, Frida Boccara ? Cette dernière doit se retourner dans sa tombe ! A moins et c'est l'explication qui me vient à l'esprit, que l'on fasse tout pour ne pas gagner. En
effet, normalement, le pays gagnant organise le concours l'année suivante. Or, au fil du temps, ce concours est devenu tellement cher à organiser. que les responsables français doivent se dire ;
"Pourvu qu'on ne gagne pas" et font tout pour cela en envoyant des "daubes". Mais et c'est le second point, même si la France envoyait, (en théorie) la meilleure chanson avec le ou la meilleure
interprète, elle ne gagnerait pas pour autant en raison des votes géopolitiques et les arrangements entre voisins,La Suède qui vote pour la Norvège et réciproquement, la Slovénie qui vote pour la
Croatie et réciproquement etc. Dans es conditions, je considère que la France doit se retirer de ce concours, devenu, complétement faussé......