Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 13 Octobre 1972

13 Octobre 2011 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Fin de semaine morose. Ceux qui n'aiment pas le foot (j'en suis) et veulent échapper au match FRANCE-URSS sur la Une n'ont que l'émission des frères Rouland, "Entrez sans frapper", sur la 21H30 sur la 2. Les invités sont Marcel Amont qui chante alors "Bleu blanc rouge et des frites" et "L'amour à vol d'oiseau", sorte de remake de "L'amour ça fait passer le temps", son tube de 1971, et l'exubérante actrice Maria Mauban.

 

"La Révolte des Haïdouks" est un navet sans nom, ce n'est d'ailleurs pas une série franco-roumaine comme annoncé, mais une série roumaine.

 

"Les Saintes Chéries" ne valent pas mieux l'après-midi à 15h10. C'était peut être drôle en 1965 mais la soupe est froide. Il faut chercher ailleurs qu'à la télévision ce jour-là de quoi se distraire.

 

Le vendredi en 1972-73, je sors tôt du collège (15h) mais j'apprécierai cela davantage au printemps qu'à l'automne, où le Mistral souffle et vous glace les os.

 

Je continue d'évoquer ma passion à mon meilleur ami Francis. Avec le recul, je trouve étonnant que cela l'ait autant intéressé.

 

Muriel est la grande arlésienne de l'automne, et tandis que brillent Nicole Courcel, Marianne Köch, Alexandra Stewart dans leurs séries respectives, elle est aux abonnés absents.

 

C'est assez illogique car elle est presque au zénith de sa carrière.

 

Mais je suppose que même lorsque l'on parlait d'elle, pour moi, ce n'était pas suffisant! J'en voulais toujours davantage.

 Les sultans 2

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article