Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 19 Octobre 1973

7 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Contrairement à une idée reçue, il y avait des magnétoscopes en 1973, le problème c'était le  prix : 3 500 francs! Pour vous donner une idée de la valeur, Télé 7 jours coûtait 1.50 francs.

A Cannes, Bernard Chevry (qui s'occupait aussi chaque mois d'avril du MIP-TV), vient de présider le "V.I.D.C.A.". Le MIP était le marché international des programmes de télévision, en avril 73 par exemple, l'ORTF y avait acheté "L'homme de Vienne" avec Robert Conrad, "Le magicien" avec Bill Bixby et la saison 1 des "Rues de San Francisco". Je ne sais pas trop à quoi correspondaient les initiales V I D C A. Vid pour vidéo, Ca pour Cannes ? Cet évènement était destiné à promouvoir la vidéocassette et les magnétoscopes.

12e et avant-dernier épisode des "Envahisseurs : "Les défenseurs", avec la belle Carol Lynley. Diffusé avec la saison 1, c'est un épisode de la saison 2. Lors de la première diffusion en 1969, les français ont tout mélangé parmi les 43 épisodes existants.

Puis c'est déjà l'avant-dernier épisode de "Chapeau melon et bottes de cuir" : "Haute tension", avec Linda Thorson/Tara King (le cinquième épisode d'une petite livraison de six).

Si j'avais eu 3 500 francs en 1973, j'aurais pu enregistrer Muriel lors de ses passages du "Premier juré" aux "Risques du métier". Mais bon, je n'étais pas fils de millionnaire. Les premiers magnétoscopes se vendront pour la coupe du monde de football en 1978. Ce sera encore cher mais je me souviens de copains d'école dont ce fut l'achat familial. Moi j'aurais mon premier... en 1989!

Cinemonde.jpg


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques MICHEL 07/07/2014 21:32


Je crois, (sans en être sûr) que les premiers magnétoscopes ne ressemblaient pas du tout à ceux que l'on connaitra par la suite. C'était un poste tv avec dessus des bandes magnétiques, un peu à
la manière d'un magnétophone. Le magazine "Télé Succés", qui portait mal son nom, il cessera de paraitre après trois numéros, avait organisé un concours où on pouvait en gagner un.