Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 29 décembre 1972

22 Décembre 2011 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Trois feuilletons ce lendemain de jour inoubliable. Voilà qui allait m'occuper un peu l'esprit, pour un vendredi que j'aurais volontiers passé à rêver.

 

A 15h10, dixième épisode de "Match contre la vie" : "Le crime d'Alex", dont je me souviens assez bien. Et qui prouve que les épisodes sont diffusés dans le désordre. On y retrouve deux personnages récurrents : Alex Ryder (Bruce Dern, le héros de "Complot de famille", le dernier Hitchcock en 1976) et Molly qui est la soeur de l'ex du héros. Molly s'appelle parfois Pierce, son nom de jeune fille, tantôt Ryder, puisqu'elle a épousé Alex.

 

Ici, elle est supposée être veuve, mais Alex est toujours vivant, et son "crime" et de s'être fait passer pour mort pour escroquer une compagnie d'assurances.

 

Je ne me souviens pas, en revanche, du monocorde "Poigne de fer et séduction",  Tous les épisodes se ressemblent, et ce treizième, "Chute libre", ne fait pas exception.

 

Sixième épisode des "Gens de Mogador" à 20h30, qui boucle le cycle Julia. Cet épisode sert de passage de relais entre Marie-José Nat et Marie-France Pisier qui incarne Ludivine Peyrissac. C'est le dernier à être programmé pendant les vacances de fin d'année, puisque la série reviendra le jeudi 4 janvier.

 

Et Muriel dans tout çà ? Son personnage dans "Les rois maudits" est mort, et elle n'est annoncée dans aucun programme. Quand je disais qu'il valait mieux être dans l'entre deux épisodes. Quelques rares privilégiés avaient des magnétoscopes...si si, les premiers ont été vendus en 1972 et non en 1976 comme on le dit souvent à tort. Inutile de dire que cela coûtait un prix exorbitant.

 

Moi, je n'avais pas encore de simple magnétophone à cassette.

 

Commence alors cette période où Muriel va attendre les propositions et être déçue. Elle dira en 1974 "C'est mon personnage de Marguerite de Bourgogne qui me vaut toute une série de rôles forts. En fait un seul, celui d'Irène Leblond dans "L'affaire Bernardi de Sigoyer". En 1977, dans une interview sans photos (réalisée par téléphone ?), elle dira au contraire "On ne me proposait que des rôles de minettes" (faisant sans doute allusion au personnage de Pierrette Vanier dans "Premier juré"

 

Après "Les rois maudits", les autres partenaires de Muriel vont connaître des carrières plus ou moins longues, tandis qu'elle restera sur le bord du chemin.

 

En janvier 1973, Jean Piat triomphe dans la pièce de Françoise Dorin "Le tournant". Catherine Hubeau sera la vedette le même mois du premier feuilleton de la troisième chaîne, "Les fleurs succombent en Arcadie", Georges Ser sera Albin, l'assassin dans "Ton amour et ma jeunesse" en octobre 1973, on va retrouver Claude Giraud et André Falcon dans "Les aventures de Rabbi Jacob".

 

Muriel, hélas, après un printemps 1973 qu'elle allait encore illuminer de sa présence, allait vite beaucoup me manquer.

 

dans chateau gaillard

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article