Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 8 Décembre 1972

9 Décembre 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972 2e rédaction

Je fais finalement connaissance avec le feuilleton "Les fiancés", dont j'avoue qu'il ne m'a pas laissé un grand souvenir. Dire que pour caser les six épisodes de cette daube, on a repoussé la diffusion de "Match contre la vie".

Sixième épisode de "Poigne de fer et séduction" :"Les gardes du corps". Aussitôt vu, aussitôt oublié, la série en raison de son format court (24 minutes) n'a aucun intérêt. Pour développer une intrigue dans une série policière anglaise, il faut 50 minutes.

A 20h30, c'est le onzième et avant-dernier "Sam Cade" qui porte un titre étrange : "L'infernal".

Le temps passe vite, je croyais que c'était l'an passé ou il y a deux ans que le napolitain Peppino Di Capri était sorti de sa retraite pour son sortir son cinquante-quatrième album "Magnifique". Eh bien, malgré sa naissance en juillet 1939, Peppino n'est pas décidé à prendre sa retraite puisqu'il sort ce mois-ci un 55e album intitulé "L' Arcchiappasogni". En 1972, pour situer sa carrière, il en était à son 14e album. Il est vrai que Peppino a commencé jeune, en 1958. En France, il a sorti quelques disques dont un 45t dans un français maladroit mais il n'a jamais percé, alors qu'il a fait une carrière internationale : Toute l'Amérique du Sud, l'Espagne, l'Allemagne, Israël, La Turquie, l'Iran au temps du Shah, les pays de l'est. En 1972, je ne le connaissais pas encore, il me faudra attendre un voyage en Italie en 1980 pour en découvrir le talent et être fan. Bon, à chaque fois, je me dis que c'est le dernier album, mais Peppino me dément toujours. Longue vite l'artiste.

cd-l-arcchippasogni.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article