Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste
Articles récents

Lundi 22 avril 1974

21 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel aurait fait l’objet d’une mauvaise plaisanterie par Patrice Lafont (ils se sont connus au cours de comédie de Roland Furet) qui lui aurait dit qu’elle était choisie pour jouer la fille de Louis de Funès dans les « Gendarme ». Une mauvaise blague. Mais je mets des bémols à cette information, car Christian Marin m’a dit qu’il n’avait jamais été question que le rôle tenu par Geneviève Grad soit pour Muriel.

Donc anecdote à prendre avec des pincettes, seul Patrice Lafont pourrait nous dire si c’est vrai, et il ne m’a jamais répondu.

 

A « Miditrente », Michel Delpech en pleine gloire avec « Les divorcés », devait être l’invité de la semaine, mais l’émission est annulée en raison de la campagne présidentielle.

Les oisifs peuvent voir sur la Une à 14h25 le film « Procès de singe », de 1960 avec Spencer Tracy.

Le soir, c’est un feuilleton chiant comme la mort qui commence, « La maison des bois », avec Pierre Doris. Il a déjà été diffusé en 1971. Télé Poche parle de « meilleur feuilleton produit par l’ORTF », alors là, c’est vraiment n’importe quoi.

Heureusement, sur la 2, à 21h20, il y a le jeu des frères Rouland « Le défi », avec en invités Micheline Presle et Pierre Tchernia.

La campagne présidentielle a commencé sur les deux chaînes tous les soirs à 20h30. Jacques Chaban-Delmas donné favori va vite déchanter. On fait la connaissance d’Arlette Laguiller, de René Dumont le premier écologiste, de Jean-Marie Le Pen un bandeau sur l’œil.

 

Lundi 22 avril 1974
Lire la suite

Dimanche 21 avril 1974

20 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel aurait trouvé son prénom de scène à cause du film « Muriel ou le temps d’un retour ».

Désormais, chaque dimanche à 12h30 sur la Une, Marcel Amont anime une émission de variétés , « Toutankhamont », selon la formule commencée en janvier 1973 par Thierry Le Luron avec « Le luron du dimanche » et poursuivie par Henri Salvador (« Dimanche Salvador »), puis Jacques Fabbri (« Tutti Fabbri »).

Il a invité Gigliola Cinquetti qui enchaîne les tubes, après « Dernière histoire, premier amour », c’est maintenant « Si ».

A 14h40 sur la 2, on peut voir un film de 1965, « Chère Brigitte » (« Dear Brigitte ») avec James Stewart, dans lequel Brigitte Bardot fait une apparition. Le film est signé Henry Koster.

Drucker au « Sport en fête » a invité l’écrivain Paul Guimard.

A 17h20, mais je n’en ai aucun souvenir, il y avait sur la Une un film avec Bourvil et Paul Meurisse, « La grosse caisse ».

Par contre, je me souviens avoir énormément ri en regardant « Le tatoué » avec Louis de Funès et Jean Gabin, film qui sera rediffusé plusieurs fois pendant les années 70-80.

Le printemps est là, et Muriel Baptiste me manque terriblement. En ce printemps 1979, vous allez trouver cela idiot, mais la chanteuse italienne Emma Marrone que j’ai vue en concert à Milan le 26 février me rend heureux. Il y a un peu de Muriel chez Emma. « On a tous en nous quelque chose de Muriel Baptiste ».

Dimanche 21 avril 1974
Lire la suite

Samedi 20 avril 1974

19 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel est restée amie avec Remo Forlani et lui téléphonait souvent car tous deux adoraient les chats. Elle lui demandait conseil pour son chat Mélo.

Marc Michel, héros de la série « La folie des bêtes », fait la couverture de Télé Poche. En photo couleurs page 2, la très belle Caroline Cellier.

« Les indiscrétions d’Aglaé » parlent de Peter Lupus, l’un des héros de « Mission Impossible », Evelyne Dassas, Maïa Simon et Jacques Denis, Anne Kerylen.

A « Miditrente », Michel Fugain reçoit Anne-Marie David et Daniel Guichard.

A 16h30, sur la 2, je découvre le deuxième épisode de « Amicalement vôtre », « L’enlèvement de Lisa Zorakin », que je n’avais pas vu en 1972. Tous les autres, je les ai vus, puisque nous avons avec mes parents commencé à regarder la série avec le troisième, « Les pièces d’or ».

C’est bien évidemment un régal pour moi, cette série égale à mes yeux « Les envahisseurs », ma série préférée jusque-là.

Du coup, je regarde plus distraitement « La Une est à vous », soucieux de ne pas rater une miette des aventures de Danny Wilde et Lord Sinclair.

Dans l’émission de Guy Lux, que présente Bernard Golay, on le choix entre « Les mystères de l’ouest » et « Mission Impossible », « Zorro » ou « Le roi des celtes », « Les globe-trotters » ou « Flipper le dauphin », « Au nom de la loi » ou « Chaparral », « Les règles du jeu » (série que j’ai vu le samedi soir l’été 1970 où alternent selon les épisodes Robert Stack, Gene Barry et Tony Franciosa) et « Columbo ». Donc, « Chapeau melon et bottes de cuir » n’aura fait qu’une apparition éclair le temps de l’épisode « Les cybernautes », à mon grand regret.

Le soir, le « Top à Thierry le Luron », déprogrammé le 6 avril en raison de la mort de Pompidou, est diffusé, il est suivi du deuxième épisode de « Kung Fu », « L’ange noir ». J’avoue avoir du mal à accrocher à cette série pacifiste avec David Carradine. Elle ne m’a jamais passionné. J’achèterai cependant le 45t de la musique du générique.

A « Samedi soir », Bouvard reçoit Achille Zavatta, Claude Rich, Mehdi, le metteur en scène Dimitri Kolattos, la médium Magdith et J. Bernard Benejon.

Inutile de dire que Muriel me manque, mais il faut bien s’y faire.

 

Samedi 20 avril 1974
Lire la suite

Vendredi 19 avril 1974

16 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel a accepté de jouer dans « Le premier juré », car c’était un rôle de journaliste, métier qu’elle avait voulu exercer avant d’être comédienne.

A « Miditrente », chez Danièle Gilbert, Michel Fugain et le Big Bazar reçoivent Pierre Vassiliu.

L’évènement, c’est la rediffusion de la série « Amicalement vôtre », et je peux voir le premier épisode, « Premier contact », que nous n’avions pas regardé avec mes parents en octobre 1972, pas plus que le deuxième, prenant la série en cours de route au troisième épisode (J’en ai parlé plusieurs fois sur le blog).

C’est à sa manière un épisode inédit pour moi.

A 20H30 sur la première chaîne, un passionnant sixième épisode de « Suspense », « Ce cher disparu », une intrigue policière avec deux détectives, un blanc et un noir, Robert Hooks et Stephen Brooks, qui sera rediffusé sur TF1, et dont je me rappelle de l’intrigue tant d’années après. Les deux héros doivent retrouver un meurtrier en fuite depuis douze ans et découvriront qu’il s’est caché tout près de chez lui à l’insu de tout le monde, échappant aux recherches.

C’est le printemps, il y a de bons programmes, de bons feuilletons, mais plus Muriel Baptiste.

Vendredi 19 avril 1974
Lire la suite

Jeudi 18 avril 1974

16 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Le dernier tournage de Muriel a eu lieu d’après Télé 7 jours début novembre 1973 et ce fut « L’affaire Bernadi de Sigoyer ».

A « Miditrente », Michel Fugain a invité G.G. Candy.

C’est le jour de la disparition de Marcel Pagnol. La première chaîne lui consacre un hommage avec la diffusion du film « Topaze » et un condensé d’émissions que lui avait consacré Pierre Tchernia.

Je rate le cinquième et dernier épisode des « Actes des apôtres » à 15h15 sur la deux, ce qui ne me fait ni chaud ni froid. Le lendemain débute la deuxième diffusion de « Amicalement vôtre » (qui fera l’objet d’une troisième diffusion la même année dans « La Une est à vous » à partir de septembre).

A « Domino », Guy Lux propose un coup de chapeau à Sheila et à Sacha Distel.

Le 5e épisode de la série « Le soleil se lève à l’est », déprogrammé la semaine d’avant, est diffusé ce soir-là.

Jeudi 18 avril 1974
Lire la suite

Mercredi 17 avril 1974

16 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Jacques Brel est venu demander à Muriel de jouer dans « Franz », mais cette dernière n’était pas libre, étant déjà engagée sur d’autres projets.

A « Miditrente », Michel Fugain a invité Marc Hoffman et Pierre Groscolas.

A 15h15, sur la 2, huitième épisode de « Daktari » : « La migration des éléphants, première partie ».

Septième épisode de « Cannon » sur la 3 à 19h40, « Opération Albâtre ».

Le soir, il n’y avait rien d’intéressant sur les trois chaînes : « Plein cadre », magazine d’information de la Une, le western « Tonnerre Apache » avec Richard Boone sur la deux, et l’émission historique « Les dossiers noirs » sur la 3 consacrée à Stavisky, qui fera l’objet d’un film au cinéma avec Jean-Paul Belmondo. Le film est sorti le 15 mai 1974.

 

Mercredi 17 avril 1974
Lire la suite

Mardi 16 avril 1974

14 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Le premier film au cinéma de Muriel, « Déclic et des claques », devait initialement s’appeler « L’esbroufe ».

A « Miditrente », Michel Fugain reçoit Georgette Lemaire.

Pas d’émissions pour les enfants l’après-midi.

Sur la 2, à 15h15, diffusion du film « La châtelaine du Liban » avec Jean-Claude Pascal et Omar Sharif.

Avec mon petit magnétophone reçu en cadeau à Noël, j’enregistre le soir sur la Une la musique qui sert d’introduction à la chanson de Gigliola Cinquetti « Dernière histoire, premier amour ». Ce genre de souvenirs me permet de vous dire que nous avons regardé l’émission de variétés « Averty’s follies » où Gigliola chantait ce tube, et on « Les dossiers de l’écran » consacrés à Mussolini avec la diffusion du film « Le procès de Vérone ».

Plus de nouvelles de Muriel alors que c’est le printemps.

La France se prépare à la campagne électorale.

Mardi 16 avril 1974
Lire la suite

Lundi 15 avril 1974

13 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Annie Sinigalia m’a dit que Muriel l’avait imposée à Roger Burckhardt pour « Les dernières volontés de Richard Lagrange », venant de nouer avec elle une amitié en jouant « Zoé ».

Michel Fugain et le Big Bazar sont les invités de la semaine. Mais pas présents ce lundi, qui est une émission spéciale du lundi de Pâques, avec Sacha Distel, Juliette Gréco et Achille Zavatta.

L’après-midi est proposé sur la Une à 14h15 « Prince Vaillant » avec Robert Wagner.

Ce lundi de pâques, on pourrait croire que c’était les vacances scolaires, car je vois dans les magazines télé des émissions pour les enfants.

Après « Adieu mes quinze ans » et « La folie des bêtes », c’est le 7e et dernier épisode de « Schumeister, l’espion de l’empereur », « Après les cent jours ».

Puis, sur la 2, « Le défi » dont les invités sont Sheila et Roger Carel.

Lundi 15 avril 1974
Lire la suite

Dimanche 14 avril 1974

12 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel aimait bien faire marcher les gens (gentiment) en racontant des choses fantasques.

Sur la 2, à 14h30, on peut voir « Le chanteur de Mexico » avec Luis Mariano, Bourvil et Annie Cordy, film de Richard Pottier datant de 1956.

Michel Drucker au « Sport en fête » a invité Eddy Merckx.

A 17h45, une grande série commence, « L’homme de Vienne », avec Robert Conrad, le héros des « Mystères de l’ouest ». Le premier épisode s’intitule « Attaqué par la dame » et pour vedette invitée Anne Francis.

Cette série raconte les aventures d’un agent secret de la CIA Jake Webster, dont la couverture officielle est un bar. La série a été tournée entièrement en décors naturels à Vienne en Autriche. Le thème musical est composé par le célèbre jazzman Dave Grusin. En raison des coûts, seulement huit épisodes ont été tournés, l’ORTF n’en a acheté que six, et il faudra attendre 1988 et FR3 pour voir l’intégrale avec les deux épisodes inédits. A noter que les droits de cette série, qui appartenaient à la Metro Goldwyn Mayer, ont été perdus, ce qui empêche toute édition en DVD tant aux USA qu’en France. L’ayant enregistrée lors de la dernière rediffusion en 1990 sur VHS, j’ai transféré sur DVD la série.

« L’homme de Vienne » sera rediffusé en 1975 dans « Samedi est à vous », avant la diffusion de l’intégrale en 1988 puis 1990. Lorsque j’ai découvert cette série, avec un héros agent secret se déplaçant en Chevrolet Corvette, j’ignorais que Muriel Baptiste n’avait pas le permis de conduire, et je me disais que si elle tournait une série de ce genre, elle aurait beaucoup de succès. Une femme agent secret en voiture sportive décapotable me semblait pour elle le rôle idéal. C’est plutôt aux USA que de telles héroïnes ont vu le jour, ainsi Anne Francis dans « Honey West », Stefanie Powers dans « Annie, agent très spécial », ou encore Samantha Eggar dans « La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil ».

En 1974, Muriel était au chômage et loin d’être pressentie pour un tel rôle, qui aurait été rendu impossible car elle ne savait pas conduire.

A l’époque, il y avait beaucoup de publicité pour « Gini Better Lemon Tonic », à boire bien frais, et que j’adorais cette boisson. Elle fut créée en 1971 par Perrier, et il me semble qu’elle est moins présente depuis des années.

J’ai peut-être eu l’autorisation de regarder le film du dimanche soir, « Barabbas » avec Anthony Quinn, qui finissait à 22h55, car c’était le dimanche de Pâques.

Dimanche 14 avril 1974
Lire la suite

Samedi 13 avril 1974

9 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel durant toute sa carrière n’a jamais dit à personne qu’elle se prénommait Yvette.

Télé Poche et Télé 7 jours mettent en couverture Georges Pompidou.

Télé Poche en photo couleurs page 2 nous propose Patricia Calas de « Adieu nos quinze ans ». Dans « Les indiscrétions d’Aglaé », les reportages sont consacrés à Michel Fugain (qui visiblement aurait fait la couverture du magazine si Pompidou n’était pas mort) et au président décédé.

Télé 7 jours consacre ses articles au PDG de l’ORTF Marceau Long, Ginette Garcin, Jerry Lewis, Howard Vernon, Ian Holm.

A « Miditrente », Gigliola Cinquetti reçoit Michel Mallory et Betty Mars.

Je ne regarde pas « Les actes des apôtres » sur la 2 à 14h45, étant fidèle de la première chaîne pour « La Une est à vous ».

Les séries proposées sont « Mission Impossible » ou « Les mystères de l’ouest », « Fooly Foot » ou « Le roi des celtes », « Flipper le dauphin » ou une nouvelle série, « Ne mangez pas les marguerites » avec Doris Day et David Niven, « Hondo » ou « Chaparral », « La nouvelle équipe » ou « Chapeau melon et bottes de cuir » qui fait son apparition dans l’émission le temps d’un samedi.

Et c’est un plébiscite : Vers18h00, au lieu des « Mystères de l’ouest», Bernard Golay annonce que c’est « Chapeau melon et bottes de cuir » qui est choisi, avec l’épisode « Les cybernautes », déjà diffusé le dimanche 27 mai 1973, je l’avais évoqué sur le blog pour ceux qui s’en souviennent. A la suite de cette rediffusion, « Les cybernautes » est devenu mon épisode préféré à égalité avec « Interférences ». Je mets une photo de John Steed/Patrick Macnee, le héros de la série.

Le soir, après un « Top à Enrico Macias », c’est le premier épisode d’une nouvelle série, « Kung Fu », avec David Carradine, intitulé « La loi de la montagne ».

A « Samedi soir », Philippe Bouvard a convié Jacques Dufilho, Juliette Gréco, la duchesse de Bedford Nicole Russell, Christian Gallissian qui a escaladé à moto le Kilimandjaro, Alain Colas qui allait disparaître en mer en 1978, Mylène Demongeot qui a produit le film « Par le sang des autres », Françoise Parturier une écrivaine, et enfin Jean Dutourd.

J’ai été obligé de regarder l’émission car l’INA n’indique pas les invités, et Bouvard ne fait pas de présentation.

 

Samedi 13 avril 1974
Lire la suite