Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Articles avec #journal 1973 tag

Le mois d'août 1973

20 Mars 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Le mois d'août 1973

En août 1973, mes parents sont partis en vacances à Bagnoles de l'Orne, pour la deuxième fois consécutive. Je n'y avais pas la télé, mais une seule chose en tête : Muriel Baptiste.

Les promenades en forêt me permettaient de remonter le temps, de changer d'époque, on se serait cru dans le décor de tournage d'une série médiévale, loin de la civilisation.

Près du lac, il y avait un bureau de tabac magasin de souvenirs, qui proposait des bracelets à tous les prénoms possibles : je me souviens avoir cherché "Muriel" à la lettre M.

Cela faisait trois mois que je n'avais pas vu mon actrice préférée à la télévision (fin du "Premier juré" le 24 avril), mais qu'est ce que j'étais heureux. J'étais persuadé que l'histoire ne faisait que commencer.

Son nom, en revanche, ne disait rien à personne : si l'on avait fait un sondage, personne n'aurait su qui était Muriel Baptiste. Elle venait de triompher dans "Les rois maudits", mais sans franchir les portes du vedettariat.

J'écoutais à la radio, en pensant à elle, Michel Fugain et son tube "Chante, comme si tu devais mourir demain". Ce fut sans doute mon plus bel été.

Personne, à cette époque-là, n'aurait pu, parmi le public, deviner que la carrière de Muriel prenait l'eau de toutes parts.

Lire la suite

Lundi 31 Décembre 1973

27 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Vu le manque d'actualités de Muriel Baptiste en 1974, le journal de l'année en question s'arrêtera au mercredi 6 mars, jour de la diffusion de "L'affaire Bernardi de Sigoyer".

Avec cet article, les 365 jours de l'année 1973 sont écrits, mais on peut constater qu'en dehors de la journée du samedi 10 novembre où Télé 7 jours donne des nouvelles de l'actrice, c'est surtout les premiers mois qui sont intéressants et intenses, d'ailleurs certaines périodes ont été écrites deux fois tant il y avait à dire, d'où la rubrique "Journal 1973 2e rédaction". Si je dois revenir sur certaines périodes, ce sera celles avec Muriel, certainement pas la fin d'année si tristounette.

Je me souviens de deux programmes du 31 décembre que je n'ai d'ailleurs jamais revus : le troisième épisode de "D'Artagnan" à 18h30, "Le vengeur", d'après le roman "Vingt ans après" d'Alexandre Dumas. Denis Manuel y incarne Mordaunt, le fils de Milady.

Le film du réveillon est "Pouce" avec Guy Bedos et Sophie Daumier. Je l'avais trouvé assez mauvais. Mon seul souvenir concerne la scène de la maternité où l'on tombe dans la satire. Une infirmière indique à toutes les mamans : "1, 2, 3, lavez les bébés!". Ce film de Pierre Badel était sorti au cinéma en 1971 sans aucun succès et il est complètement oublié.

Le 31 décembre 1972, je regardais "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages", et le même jour de 1974 le faux James Bond "Casino Royale" avec David Niven, parodie de la saga cinématographique avec Sean Connery et Roger Moore.

Mon propre bilan de cette année 1973 est ce merveilleux printemps avec Muriel dans "Le premier juré", simultanément à la diffusion des derniers "Amicalement vôtre" et de la rediffusion de "Chapeau melon et bottes de cuir". Je retiens aussi la diffusion du film "Les risques du métier", la photo en couleur de Muriel dans Télé Poche à cette occasion, et le vendredi 16 mars où j'ai découvert le livre grand format "La reine étranglée" avec Muriel en couverture. Dans la foulée de "La Princesse du rail", "Les dernières volontés de Richard Lagrange" et "Les Rois maudits", je pensais que 1973 serait une année Muriel Baptiste. Passé le mois d'avril, on ne peut pas dire que ce fut le cas.

10 edition plon del duca 1972 la reine etranglee

Lire la suite

Dimanche 30 Décembre 1973

27 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Dernier "Dimanche Salvador" qui sera la semaine suivante remplacé par "Tutti Fabbri" avec Jacques Fabbri. Il a invité Sylvie Vartan, Claude François, Moustaki, Nicoletta, Bécaud.

"Le Sport en fête" a pour invités vedettes Jean-Claude Killy et Sergio Leone.

Sur la 2, à la place d'un western, nous avons un documentaire de Christian Zuber "Laissez-les vivre" sur les espèces animalières en voie de disparition.

Le dimanche soir, "Les chevaliers de la table ronde", l'histoire de Lancelot mais pas dans la version avec Muriel, est long (fin à 22h45) mais en vacances, j'ai le droit de regarder. Je ne me souviens pas de cette version de 1953 dans laquelle Robert Taylor joue le chevalier. Apparemment, le personnage d'Hélène Peles (que joue Muriel en 1970) n'y est pas.

1974 va commencer et j'ai l'espoir de revoir enfin Muriel.

vlcsnap-2013-09-08-16h14m45s54.png

Lire la suite

Samedi 29 Décembre 1973

27 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

"La Une est à vous" voit l'arrivée de "Columbo". A l'époque, l'ORTF a bricolé un générique noir et blanc avec la musique que l'on entend dans l'épisode "Une ville fatale". Cette présentation  ne concernera que les treize premiers épisodes pour les deux premières diffusions. Dès l'arrivée de la saison 2 fin 1974, il n'y aura plus de générique commun et la présentation sera celle d'aujourd'hui.

"Columbo" triomphe facilement de ses concurrents policiers : "L'aventurier" et "Cannon". Autres séries : "Schulmeister, l'espion de l'empereur", "Les évasions célèbres" (feuilletons historiques), "Les mystères de l'ouest", "Hondo", "Chaparral" (Western) "Fooly foot", "Le roi des celtes" (Pour les jeunes).

Je ne zappe pas sur la 2 puisqu'à 15h15, c'est le dernier épisode de "Pinocchio".

Le soir, à 20h35, sixième épisode d'Arsène Lupin : "L'écharpe de soie rouge". La série comporte treize épisodes comme "Les gens de Mogador" dont six programmés durant les vacances de Noël, les sept autres passent ensuite jusqu'en février. On a utilisé le même schéma de programmation.

"Lucien Leuwen" par contre ne comportait que quatre épisodes, pas six comme "Les Rois maudits".

Après Lupin, "Top à Alexis Weissenberg" avec en invités Bécaud et Paul Mc Cartney.

Nous allons bientôt passer en 1974.

vlcsnap-2013-07-08-22h31m03s230.png


Lire la suite

Vendredi 28 Décembre 1973

27 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Me souvenant avoir vu "Maigret et la jeune morte" sur la 2 à 20h30, avec Christine Laurent, cela montre mon peu d'intérêt pour "L'ïle mystérieuse" dont le sixième et dernier épisode est diffusé à la même heure sur la Une. Cet épisode de "Maigret" m'avait ému. Il est triste plus que policier, et Christine Laurent y joue fort bien. Jean Richard dans les jours suivants va retrouver le costume de Maigret après l'interruption due à son accident de mai.

Le 28 décembre 1972, il y avait "La reine étranglée", un an a déjà passé, et Muriel malgré sa prouesse en Marguerite de Bourgogne n'est pas devenue une star. Pire, un an plus tard, elle commence à être oubliée.

Muriel est malade et se cache, mais cela personne ne le savait à l'époque. Aujourd'hui, à l'heure d'internet, son destin ne passerait pas inaperçu. Hélène Ségara est malade pas de la même pathologie mais un peu de la même façon que Muriel. Pour autant, elle continue de vivre de son métier, d'être entourée. Muriel a été la victime de son époque. Ne pouvant continuer à tourner, elle a connu des problèmes financiers. Il y a un grand manque de communication dans le destin de Muriel. Un entourage inexistant.

La 2 propose après "Maigret" une rétrospective et retient de 1973 le voyage de Pompidou en Chine, la guerre du Kippour, les otages de l'ambassade d'Arabie Saoudite, la paix au Vietnam, le coup d'état au Chili et la sécheresse en Afrique. "Inf 2" ne semble pas évoquer la crise pétrolière ? Sans doute un oubli du programme télé, car quand même!

vlcsnap-2013-09-18-17h38m43s47.png



Lire la suite

Jeudi 27 Décembre 1973

26 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Finalement, je me trouvais trop grand pour "Les aventures de Pinocchio" car je ne l'ai pas plus regardé en 73 qu'en 72. La première fois, j'avais une excuse : c'était programmé en même temps que Muriel dans "Les rois maudits". Mais l'après-midi, pendant les vacances de fin d'année 73, je ne me suis pas laissé tenter.

Je préférais, et de loin, attendre 19h45 et voir "Un mystère par jour". Puis c'est le cinquième épisode d'Arsène Lupin : "L'homme au chapeau noir" avec Nicole Calfan, Karin Petersen, Henri Virlojeux et Gérard Chevalier. En 1974, l'épisode sera rediffusé deux fois : une dans "La Une est à vous", et une en décembre un jour de grève (le 21 ou le 28 décembre) en épisode seul, l'antenne ne fut ouverte en fin d'après-midi que pour ce film. Karin Petersen, au destin aussi tragique que Muriel, avait triomphé deux ans plus tôt à Noël dans le feuilleton "La dame de Monsoreau". Mais la suite de sa carrière se fut jamais à la hauteur de son succès dans le feuilleton.

Ce soir-là, alors que peu de français captent la 3e chaîne qui n'a pas fêté son premier anniversaire, l'émission des fêtes de Brassens "Pourquoi t'as les cheveux blancs?" est diffusée sur la 3 pendant Arsène Lupin. C'est un choix un peu surprenant car peu de gens ont dû voir l'émission.

Dans-Telemagazine-23-fevrier-1967.jpg

Lire la suite

Mercredi 26 Décembre 1973

26 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

A 15h15, 18e et dernier épisode du "Cheval de fer" : "Les faux aristocrates" qui sera remplacé la semaine suivante par "Les bannis".

A 19h45, sur la 2 débute la saison 2 de "Un mystère par jour". Il s'agit d'énigmes présentées par le comédien Henri Crémieux. La première fut diffusée en octobre 1970. Il faut impérativement suivre les épisodes dans l'ordre, car la révélation du mystère vous est faite dans le prologue de l'épisode suivant! Pas très pratique, Henri Crémieux vous fait mijoter vingt-quatre heures et il ne faut pas louper un épisode.

Le soir, cinquième épisode de "L'ïle mystérieuse" sur la Une en concurrence avec la suite de "Lucien Leuwen", deuxième partie pour une mini-série qui en comporte quatre.

La Une propose en fin de soirée une "Rétrospective 1973".

vlcsnap-2013-09-18-17h48m12s236.png

Lire la suite

Mardi 25 Décembre 1973

26 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Deux séries constituent les morceaux de choix du 25 décembre : "D'Artagnan", deuxième épisode : "Milady".

J'avais lu "Les trois mousquetaires vers 1970, mais jamais vu d'adaptation. Milady jouée par Antonella Lualdi est une catastrophe. C'est une coproduction, et les acteurs italiens et allemands ne sont pas crédibles dans la série. Porthos est incarné par Rolf Arndt et Aramis par Adriano Amedei Migliano. Je fais mon deuxième enregistrement sur cassette, la musique de la série, mais ma mère accidentellement effacera la cassette.

J'aurais bien vu Muriel Baptiste en Milady, même si elle était petite. Michel Le Royer aurait été à sa place dans le rôle de d'Artagnan. Je ne me souviens plus de Paturel dans le personnage.

Le soir, c'est le quatrième épisode de "Arsène Lupin" : "Le secret de l'aiguille". On y retrouve Bernard Giraudeau, Henri Virlojeux, mais aussi Catherine Rouvel. C'est la suite du "Mystère de Gesvres". Aucun rapport avec le roman "L'aiguille creuse" de Maurice Leblanc, mais la version cinéma de Jean-Paul Salomé avec Romain Duris en 2004, qui est une adaptation de "La Comtesse de Cagliostro", sera bien pire que la série télé. On y voit d'ailleurs l'aiguille d'Etretat avec un combat entre Lupin et son père. Le film emprunte des passages du roman "L'aiguille creuse",  mais aboutit à un gâchis total. Il n'y a d'ailleurs pas eu de suite.

22_dans-lancelot-du-lac.jpg


Lire la suite

Lundi 24 Décembre 1973

26 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

Enfin des programmes qui ressemblent à des jours de fêtes. "D'Artagnan" de Claude Barma, dont mes copains de classe m'avaient parlé en 1969 (mais je n'avais pas la 2), est rediffusé. La série comporte quatre époques, les deux premiers adaptés des "Trois mousquetaires", le troisième de "Vingt ans après", le quatrième du "Vicomte de Bragelonne". Dominique Paturel est d'Artagnan et François Chaumette Porthos. Les deux premiers épisodes seront rediffusés les 7 et 14 décembre 1974 dans "La Une est à vous". Ce 24 décembre à 18h15, premier épisode : "Les ferrets de la reine".

Je me souviens de la musique d'Antoine Duhamel, mais il existe tant de versions des Trois Mousquetaires que je ne me souviens pas trop de celle de Barma. Je sais qu'Antonella Lualdi est exécrable en Milady, par contre Paloma Matta convient fort bien au rôle de Constance Bonacieux. Comme dans "Les rois maudits", le bourreau est joué par Fred Personne.

Au moment des cadeaux de Noël, j'ai droit à un magnétophone à cassette, et mon premier enregistrement est la messe de Minuit, singulière puisque Gilbert Bécaud l'anime. Elle est retransmise en Eurovision depuis Icogne en Suisse dans le canton du Valais. Il a composé trois chansons spécialement pour l'occasion. Je regrette bien de ne pas avoir conservé la cassette.

Malgré l'absence de Muriel, ce 24 décembre 1973 reste un de mes meilleurs souvenirs télévisés.

21_dans-lancelot-du-lac-1970.jpg




Lire la suite

Dimanche 23 Décembre 1973

26 Juillet 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973

A 13h30, sur la 2, le film "Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines". Puis sur la Une, à 17h10, un western avec Robert Taylor, "Embuscade".

En soirée, le film "Les souliers de Saint-Pierre" avec Anthony Quinn, Laurence Olivier et Vittorio De Sica.

Chez les disquaires, pour les fêtes, un nouveau 33t de Guy Béart : "Couleurs du temps", et un de Ricet Barrier, album sans titre avec "Chatter Lady" et "Ma maison de rêve".

Au niveau des variétés, Henri Salvador invite Moustaki, Sardou et Tino Rossi. Drucker a pris en vedettes Les Charlots, er reçoit Marie, Joe Dassin, Lenorman, Alan Stivell, Régine, John William et Bernard Sauvat.

Télé Poche et Télérama consacrent leur couverture à une crêche tandis que Télé 7 Jours préfère Isabelle Weingarten, la belle au bois dormant, devant un poste de télévision et des jouets.

Rien de plus intéressant à dire sur ce 23 décembre. Sinon que je pensais encore et toujours à Muriel.

vlcsnap-2013-07-28-16h34m44s116.png


Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>